Anna Troberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anna Troberg
Anna Troberg-IMG 4608.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Wikimedia Suède (d) (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Parti politique
Site web

Anna Troberg, née le à Landskrona, est une écrivaine, traductrice et militante politique suédoise, ancienne présidente du Parti pirate suédois, et actuellement directrice des opérations de Wikimédia Suède.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Née à Landskrona, Troberg déménage à Borlänge encore enfant[1].

Elle dirige la branche suédoise d'une maison d'édition avant de rejoindre Wikimédia Suède comme directrice des opérations à partir du 6 janvier 2016[2].

Pirate[modifier | modifier le code]

Anna Troberg avec Julian Assange.

Après un dialogue avec des membres du Parti pirate de Suède sur son blog, Troberg y adhère[1],[3],[4]. Elle est alors sollicitée pour la direction du Parti[5], et devient en 2009 la numéro deux du Parti. Après 18 mois de travail avec le président du Parti, elle reprend le poste lorsque Rickard Falkvinge démissionne le 1er janvier 2011[6].

Elle déclare alors vouloir inculquer la compassion dans les axes du Parti pirate et lui faire dépasser les questions strictement techniques[7]. Elle est perçue comme mieux intégrée que son prédécesseur dans le paysage politique[4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Anna Troberg au salon du livre de Gothenburg en 2012

Troberg a publié Chefer från helvetet (« les chefs sortis de l'Enfer ») sous le pseudonyme de Rosetta Sten (ce qui se traduit par « Pierre de Rosette » en suédois)[6].

Troberg a traduit 25 ouvrages en suédois, y compris les Bunny Suicides d'Andy Riley ; Extreme, autobiographie de Sharon Osbourne ; la série Young Samurai de Chris Bradford ; Bad Traffic de Simon Lewis ; et plusieurs œuvres de Jeanette Winterson, dont Oranges Are Not the Only Fruit, Lighthousekeeping et The Passion[8].

Troberg vit dans une maison de ville à Järfälla avec sa compagne, ainsi que plusieurs chiens et chats[9].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b (sv) Camilla Sylvan, « Anna Troberg är Piratpartiets nya ledare », Sydsvenskan,‎ (lire en ligne)
  2. (sv) Troberg, Anna (2015-12-22): "Ny verksamhetschef på plats". Wikimediasverige.wordpress.com. 22 décembre 2015.
  3. (en) Anna Troberg, « From Publishing to Piracy », Falkvinge.net, (consulté le 2 mai 2012)
  4. a et b (sv) Claes Lönegård, « Vi har inget att erbjuda medlemmarna », Fokus,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Rick Falkvinge, « Stepdown reason #5: Anna », Falkvinge on Infopolicy,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (sv) « Piratpartiets ledare avgår », TT/Sydsvenskan,‎ (lire en ligne)
  7. (sv) Anders Forsström, « Anna Troberg: Jag ska föra in hjärta i piratpolitiken », Dagens Nyheter,‎ (lire en ligne)
  8. Sökning: pers:(Troberg Anna), Libris. Retrieved 8 May 2011
  9. (en) Anna Troberg, « From Publishing to Piracy », Falkvinge on Infopolicy,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]