André Trialoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
André Trialoux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nationalité
Équipes dirigées
1934-1943Helyett-Hutchinson
1943 - 1944Trialoux-Wolber

André Trialoux (né le [Quand ?] à [Où ?] et mort le[Quand ?] à [Où ?])[précision nécessaire] est un coureur cycliste, commissaire de courses, commissaire de course sur le Tour de France[1], manager, directeur sportif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Manager de Louis Darragon en 1918[2] ; directeur sportif du club amateur « Rivoli Sportif », dans les années 1920, conseiller technique du « Vélo Club du XVIIe ». Il a aussi créé l'« Union Vélocipédique de Paris »[3]dans les années 1930,[4].

Commissaire de course sur le Tour de France et juge à l'arrivée de 1919 à 1930[5].

Directeur sportif de l’équipe Helyett-Hutchinson de 1934 à 1943, de l'équipe Trialoux-Wolber en 1944

Manager de René Vietto[6],[7] qui est, selon Jean-Paul Ollivier ruiné financièrement par André Trialoux qui gérait ses gains[8],[9].

Sa fille est fiancée avec Ernest Terreau[10]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roland Cotty, Histoire du cyclisme professionnel Tome 2 (1924-1946), Editions Edilivre, , 212 p. (présentation en ligne)
  2. « Le Petit Parisien » du 29 avril 1918 disponible sur Gallica}
  3. « Paris-soir » du 2 décembre 1934 disponible sur Gallica
  4. « Match, l'intran » du 26 février 1935 disponible sur Gallica dans les années 1930
  5. Roger Bastide et André Leducq, La légende des Pélissier, Editions Presse de la Cité, , 327 p. (présentation en ligne)
  6. « Match, l'intran » du 25 septembre 1934 disponible sur Gallica
  7. Thierry Cazeneuve et Pierre Chany, La fabuleuse histoire du Tour de France, La Martiniere, 1055 p. (présentation en ligne)
  8. Jean-Paul Ollivier, René Vietto, Le groom et le roi, PAC, .
  9. Jean-Paul Ollivier, René Vietto, Glénat, , 209 p. (présentation en ligne)
  10. « Match, l'intran » du 11 octobre 1932 disponible sur Gallica

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :