André Doms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
André Doms
Nom de naissance Doms
Naissance (86 ans)
Bruxelles

André Doms est un poète et essayiste belge de langue française né le à Bruxelles.

Distinctions littéraires[modifier | modifier le code]

L'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique a décerné en 1979 à André Doms le prix Léopold Rosy pour son essai Lecture de Jean Glineur[1] et en 1996 le prix Félix Denayer pour l'ensemble de son œuvre[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Poèmes des anges (Lion, 1953)
  • Chant de Léna (Marginales, 1961)
  • L'Ombre de la sentinelle (Chambelland, 1963)
  • Matière habitée (Chambelland, 1965)
  • Cantate pour le vif des temps (Fagne, 1971)
  • Selon les plis et reflets (Le Cormier, 1974)
  • Lecture silencieuse (Belfond, 1982)
  • L'aube et l'aval (Sud, 1990)
  • L'ost/rhapsodie (L'Arbre à paroles, 1993)
  • La fascinante consumée (L'Orange bleue, 1994)
  • Au présent de l'histoire (L'Estocade, 1998)
  • La tapisserie d'Hélène (L'Arbre à paroles, 2005)
  • Demeure successive (1956-2006) (L'Arbre à paroles, 2008)
  • Voyeur voyageur (Le Taillis pré, 2012)
  • Sérénade (L'Herbe qui tremble, 2013)

Extrait poétique[modifier | modifier le code]

« S'ouvre l'été par des paliers de cuivre. L'horizon se déplie. Tangible la terre d'ici. Elle œuvre et repose, dépose et recueille. » (Plateau, 1965)

Sur André Doms[modifier | modifier le code]

Source primaire[modifier | modifier le code]

  • Revue Poésie 1, n°27, 1972 : La nouvelle poésie française de Belgique
  • Revue Chiendents, n°39, 2013. Ce numéro conçu par les poètes Jean-Louis Rambour et Pierre Tréfois est entièrement consacré à André Doms. Il contient notamment 12 poèmes inédits.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des lauréats du prix Léopold Rosy, site officiel de l'ARLLFB.
  2. Liste des lauréats du prix Félix Denayer, site officiel de l'ARLLFB.

Liens externes[modifier | modifier le code]