Anarcho-indépendantisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'anarcho-indépendantisme est un courant de l'anarchisme qui vise à concilier "luttes de libérations nationales" et perspective anarchiste.

A ne pas confondre avec le national anarchisme, l'anarcho-indépendantisme ne présente pas de divergence idéologique avec l'anarchisme.

Présentation[modifier | modifier le code]

Cette appellation, pas nécessairement revendiquée, vise plutôt à distinguer les théories, organisations ou individu·e·s anarchistes soutenant, à des degrés divers, les "nationalismes minoritaires", c'est-à-dire les nationalismes sans État, développés dans les États aux économies les plus avancées à partir des années 1970, sans préjuger de l'importance qu'elles donnent à cette question nationale par rapport à d'autres, sociales notamment.

Une première rencontre internationale anarcho-indépendantiste s'est déroulée en 1986 et son compte-rendu donne notamment à voir la mise en avant d'un rejet de l'interclassisme[1].

Des organisations s'en revendiquant ont existé ou existent encore en Catalogne (Negres Tempestes), Bretagne (comme la CBIL), Sardaigne, Pays basque notamment.

Organisations et individus[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karim Landais, Anarchisme, nation, identité, culture. Régionalisme et anarcho-indépendantisme, Editions Orphéo, 2008, texte intégral.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Temps Noirs - Textes et liens anarcho-indépendantistes