Ana Paula Ribeiro Tavares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ribeiro et Tavares.
Ana Paula Ribeiro Tavares
Naissance (66 ans)
province de Huíla, Drapeau de l'Angola Angola
Auteur
Langue d’écriture portugais

Ana Paula Ribeiro Tavares, née à Lubango (province de Huíla, en Angola) le , est une poétesse angolaise.

Eléments biographiques[modifier | modifier le code]

Elle est née en 1952[1],. Avant d'être écrivaine, elle dirige à Luanda le Gabinete de Investigação do Centro Nacional de Documentação e Investigação Histórica entre 1983 et 1985. Le premier ouvrage publié, Rites de passage l'est en 1985. Ses oeuvres sont souvent sensuelles dans le ton. Elles évoquent l'Angola après l'indépendance, et notamment la condition de la femme[2]. Elle fait partie du jury du Prix national de littérature d'Angola en 1988 et 1989. En 1996, elle termine un master en littérature africaine à Lisbonne, puis publie de nouveaux recueils de poésie. Elle vit à Lisbonne où elle enseigne à l’université catholique

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Ritos de Passagem (Rites de passage 1985)
  • O Sangue da Buganvília (1998)
  • O Lago da Lua (1999)
  • Dizes-me coisas amargas como os frutos (2001)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Magnier, Poésie d'Afrique au sud du Sahara, 1945-1995: anthologie, Actes Sud, (lire en ligne), « Paula Tavares, née en 1952 », p. 263-264
  2. (en) Adebayo Oyebade, Culture and Customs of Angola, Greenwood Publishing Group, (lire en ligne), p. 64

Liens externes[modifier | modifier le code]