Amphiesmenoptera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amphiesmenoptera est un super-ordre d'insectes ptérygotes, qui a été établi par Willi Hennig. Il se compose de deux ordres : les lépidoptères (papillons et chenilles) et les trichoptères.

Historique[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les lépidoptères et les trichoptères ont un grand nombre de caractères communs prouvant leur ascendance commune.

Les amphiesmenoptères existent depuis le Permien et la majorité des divisions entre familles de lépidoptères telles que nous les connaissons actuellement ont eu lieu entre le Jurassique et l'Éocène. Archaeolepis mane du Jurassique anglais est daté d’environ 190 millions d’années. Seuls deux autres fossiles datent du Jurassique et treize du Crétacé [1].

Les fossiles datant du Tertiaire, montrent des espèces déjà très proches des espèces modernes[2].

Fossiles[modifier | modifier le code]

Ils ont été trouvés dans les strates du Permien inférieur (Assélien et Artinskien) de la Moravie, en République tchèque et du Permien inférieur du bassin de Kuznetsk, en Russie.

Le genre Microptysmella n.gen., incluant Amphiesménoptère Microptysma sibiricum Martynova du Permien inférieur trouvé en Russie et Microptysmella moravica n.sp. serait le membre le plus ancien connu parmi les Amphiesménoptères.

Les autres genres d'insectes endoptygérotes appartiennent pour trois d'entre eux à la famille des Protoméropidés. Ce sont:

  • Pseudomerope n.gen. (incluant Pseudomerope mareki n.sp., Pseudomerope havlati n.sp., Pseudomerope oborana n.sp. et Pseudomerope gallei n.sp.)
  • Pseudomeropella n.gen. (incluant Pseudomeropella nekvasilovae n.sp.)
  • Stenomerope n.gen. (incluant Stenomerope spinari n.sp.).

Un cinquième genre est Moravochorista n.gen. (incluant Moravochorista Carolina n.sp.), est similaire à Pinnachorista et Kaltanochorista (Kuznetsk, en Russie)

La position phylogénétique de ces cinq genres demeure équivoque[3].

Position phylogénétique[modifier | modifier le code]

Phylogénie des ordres actuels d'insectes holométaboles, d'après Peters et al., 2014[4] et Misof et al., 2014[5]:

Holometabola

Hymenoptera (symphytes, guêpes, fourmis et abeilles)


 Aparaglossata 
 Mecopterida 
 Amphiesmenoptera 

Lepidoptera (papillons)



Trichoptera



 Antliophora 

Diptera (mouches, syrphes, moustiques, taons...)




Mecoptera (panorpes...)



Siphonaptera (puces)





 Neuropteroidea 
 Coleopterida 

Coleoptera (scarabées, coccinelles, hannetons...)



Strepsiptera



 Neuropterida

Raphidioptera




Megaloptera



Neuroptera (planipennes)







Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Grimaldi et Engel, 2005)
  2. Xavier Mérit et Michel Mérit, Bulletin des Lépidoptères de France
  3. CNRC
  4. (en) R. S. Peters et al., « The evolutionary history of holometabolous insects inferred from transcriptome-based phylogeny and comprehensive morphological data », BMC Evolutionary Biology, vol. 14,‎ , p. 52 (DOI 10.1186/1471-2148-14-52)
  5. (en) B. Misof et al., « Phylogenomics resolves the timing and pattern of insect evolution », Science, vol. 346, no 6210,‎ , p. 763-767 (DOI 10.1126/science.1257570)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]