Altran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Altran
logo de Altran

Création 1982
Forme juridique Société anonymeVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Euronext : ALT
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Dominique Cerutti (président-directeur général)
Activité Conseil en ingénierie avancée, technologie et R&D
Filiales Fondation Altran pour l'Innovation
Effectif 46 693 (Décembre 2018)
SIREN 702012956Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.altran.com

Capitalisation 2,6 milliards d'euros (28 février 2018)
Chiffre d'affaires en augmentation 2,916 milliards € en 2018[1]
Résultat net en augmentation 165 millions € en 2018 + 11,4% vs 2017[1]

Altran est une entreprise de conseil en ingénierie[2]. Elle a été fondée en France en 1982 par Alexis Kniazeff et Hubert Martigny.

En 2018, Altran génère un chiffre d’affaires de 2,916 milliards d’euros. Au , Altran emploie 46 693 salariés à travers le monde[1]. Depuis le , l’entreprise est dirigée par Dominique Cerutti.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Alexis Kniazeff et Hubert Martigny fondent en 1982 la société CGS Informatique, spécialisée dans le recrutement de personnel informatique.

Les créateurs ouvrent en 1987 la société Altran. Altran est introduit en bourse le [3]. La même année, Altran développe le réseau local embarqué des TGV et permet l’interconnexion des nouvelles rames à d’autres systèmes et réseaux européens. En 1989, Altran rachète Ségur Informatique, une société de simulation et calcul de structures pour l'aérospatiale. En 1992, Altran, crée Altran Conseil pour exécuter des missions dans l’équipement automobile, le nucléaire et l’électronique grand public[3].

Un développement européen[modifier | modifier le code]

À partir de 1993, Altran développe sa présence en Europe en s’implantant en Belgique, en Espagne (1994), en Italie, en Suède, en Suisse (1995), en Allemagne et en Grande-Bretagne (1996). En 1997, Altran est présent dans 10 pays. En 1995, Altran conçoit le pilote embarqué du Météor (ligne 14 du métro de Paris) et développe le système de contrôle d’attitudes d’Ariane 5. En 1996, Altran crée IMA, l’institut pour le management Altran et la Fondation Altran pour l'Innovation. En 1998, Altran Technologies déploie un réseau de télécoms au Portugal[3].

Acquisitions et projets d’innovation[modifier | modifier le code]

En 2002, Altran rachète Cambridge Consultants, société britannique experte en développement, exploitation de brevets et création de start-ups. La même année, l’entreprise met en place un partenariat avec Renault F1 Team. L’année suivante, Altran s’engage, aux côtés de Bertrand Piccard, psychiatre et aéronaute suisse, dans le projet Solar Impulse en optimisant notamment le plan de vol de l’appareil[4].

2004 : Altran s’implante en Asie et crée Altran Pr[i]me, une entité spécialisée dans le management de projets d’innovation de large envergure[3].

2009 : Altran lance le programme Altran Research, pour « renforcer le positionnement du Groupe en conseil en innovation »[3].

2012 : dans le cadre du Plan de Performance 2012, PSA Peugeot Citroën choisit Altran comme partenaire stratégique. En , Altran acquiert Nspyre, leader néerlandais de la R&D et des hautes technologies[5].

En , Altran et General Electric (GE) annoncent la signature d'un protocole d'accord pour développer ensemble la prochaine génération de solutions d'Internet industriel, afin de permettre aux entreprises de profiter de la révolution des objets connectés et du Big data pour optimiser la gestion de leurs actifs et leurs processus[6]. En , Altran achète la société indienne SiConTech, une société d'ingénierie spécialiste de l'étude et de la conception de semi-conducteurs[7]. En , Altran annonce l'acquisition de Tessella, leader international du conseil en analyse et science des données[8].

En 2016, le groupe acquiert deux autres sociétés américaines : Synapse, spécialisée dans le développement de produits innovants[9], et Lohika, société d'ingénierie logicielle[10]. Ce déploiement outre-Atlantique est l'un des principaux axes de développement soutenu par Altran dans le plan stratégique Ignition 2020[11]. En octobre 2016, Altran annonce également l'acquisition de Swell, société de services d'ingénierie, de développement et d'essai pour l'industrie automobile basée en République tchèque[12] et de Benteler Engineering, spécialiste allemand de la conception et des services d’ingénierie pour l’industrie automobile[13]. Dominique Cerutti met également en place plusieurs partenariats stratégiques, notamment avec Divergent, startup américaine qui intègre l'impression 3D à la construction automobile[14], et l'entreprise chinoise EMG (eMapgo) spécialisée dans le domaine de la cartographie numérique pour l'industrie automobile[15].

2017 : Altran rachète Information Risk Management[16], une entreprise de Cybersécurité basée au Royaume-Uni, et GlobalEdge[17], une entreprise indienne de solutions logiciels embarqués et d’Internet des objets. Ces acquisitions visent à développer la présence du groupe à l’international (Inde, Amérique du Nord et Angleterre) ainsi que dans les secteurs du management des risques et des technologies de connectivité. En , Altran annonce l'acquisition d'Aricent pour 1,7 milliard d'euros[18]. Cette transaction fait du groupe le leader mondial des services d’ingénierie, recherche et développement, atteignant les objectifs stratégiques du plan “Altran 2020 Ignition” avec deux ans d’avance[19],[20]. L'acquisition est finalisée le et porte le chiffre d'affaires global du nouvel ensemble à près de 3 milliards d’euros[21].

Le , Altran annonce le plan "The High Road, Altran 2022". Ce plan vise 14,5% de marge et une augmentation du chiffre d'affaires à 4 milliards d'euros en 2022, en pariant sur les ruptures technologiques[22],[23].

Métiers et activités[modifier | modifier le code]

Le groupe Altran est un acteur important du conseil en innovation et ingénierie avancée. Le groupe couvre toutes les phases du cycle de vie d'un projet, de sa définition (veille technologique, études de faisabilité technique, définition des stratégies, etc.) à sa concrétisation (conception, mise en œuvre et validation de solutions, etc.). Le groupe est présent sur la plupart des secteurs d’activités comme l’automobile, le ferroviaire, l’aéronautique et spatiale, les télécoms, etc.[24]

Chiffre d’affaires par domaine d'activité :

  • conseil en technologie, et en recherche & développement (68,5 %) ;
  • conseil en organisation et en systèmes d'information (31,5 %).

Répartition géographique du chiffre d’affaires : France (43,3 %), Europe (51,6 %) et autres (5,1 %)[25].

Implantations[modifier | modifier le code]

Le siège France d’Altran est situé à Velizy (78). Le siège du groupe est situé à Neuilly-Sur-Seine. Le Groupe est présent en Belgique, au Canada, en Chine, en Colombie, en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, en Inde, au Luxembourg, en Malaisie, au Mexique, au Maroc, aux Pays-Bas, en Norvège, en Autriche, au Portugal, en Suède, en Suisse, au Moyen-Orient, en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en Tunisie depuis Juillet 2017.

Recherche et innovation[modifier | modifier le code]

Altran Research[modifier | modifier le code]

Altran Research, dirigé par Fabrice Mariaud, est le département de Recherche interne d’Altran en France. Des responsables scientifiques, chacun dans leur domaine d’expertise, élaborent et mettent en œuvre des programmes de recherche & d'innovation en collaboration avec Altran Lab, des partenaires académiques et industriels. Les domaines de recherches touchés sont l’e-santé, l’aéronautique et spatial, l’énergie, les systèmes complexes, les transports et la mobilité, l’industrie et les services du futur[26],[27]. La plupart de ces projets sont financés par le dispositif dit Crédit d'impôt recherche.

Altran Lab[modifier | modifier le code]

Altran Lab est une entité au service de l’accélération de l’innovation. Le lab est constitué d’un incubateur, d’un hub d’innovation et d’Altran Pr[i]me créé en 2004, spécialisé en management de l’innovation[28],[29].

Fondation Altran pour l’innovation[modifier | modifier le code]

En 1996, Altran créé la Fondation Altran pour l'Innovation. La Fondation offre aux projets bénéficiaires un accompagnement technologique par une équipe d’experts Altran. Altran accompagne en 2015 le lauréat international DAMAE Medical, un système d’imagerie optique pour le dépistage des cancers cutanés[30].

Mécénats de compétences[modifier | modifier le code]

Altran accompagne le Musée des arts et métiers, le musée du Quai Branly-Jacques Chirac et l’Institut du monde arabe dans leur stratégie numérique (gestion du patrimoine numérique, etc)[31],[32]. Il accompagne aussi dans le secteur social Les Restos du Coeur, l'association Cultures du Coeur, l'association Aurore et les Petits Débrouillards.

Affaire des déclarations déloyales du chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

En 2007, cinq dirigeants ou anciens dirigeants d'Altran sont condamnés à des amendes par l'Autorité des marchés financiers pour avoir volontairement gonflé le chiffre d'affaires de l'entreprise de plusieurs dizaines de millions d'euros en 2001 et 2002. Pour ces faits, ils sont sanctionnés à des amendes allant de 500 000 à 1,5 million d'euros[33].

Données financières[modifier | modifier le code]

Données financières en millions d'euros
Années 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Chiffre d'affaires 1418 1435 1495,6 1591,4 1650,1 1403,7 1436,6 1419,5 1455,9 1633 1756,3 1945 2120,1 2282,2 2916,14
Résultats d'exploitation 59,2 93,2 76 99,4 127 31 69,1 113,1 124,9 14 164,6 186 219,7 246,3
Résultats nets part du groupe 16,9 0,2 3,8 21,6 11,4 - 74,8 - 26 - 45,5 64,9 65,8 82,5 101 122,5 139,7 165
Fonds propres 319,7 347,5 382,9 397,5 503,7 459,4 446,7 406,5 469,6 653,9 710,9 794,4 862,3 891 1692
Dettes financières 379,4 336,9 379,9 359,5 208,3 -185,3 203,4 194,9 168,5 30,3 42,4 144 210 351 1312

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Actionnaires (au 27 avril 2019)[34]
Nom Actions %
Amboise Partners 16 433 115 6,39%
Select Equity Group 13 693 263 5,33%
Schroder Investment Management 12 296 248 4,78%
Financière de l'Échiquier 6 644 920 2,59%
The Vanguard Group, Inc. 6 181 863 2,41%
Norges Bank Investment Management 5 364 746 2,09%
BNP Paribas Asset Management France 4 849 722 1,89%
DWS Investment GmbH 4 751 064 1,85%
Nordea Investment Management 4 260 558 1,66%
Lazard Frères Gestion 4 074 650 1,59%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c UNE PERFORMANCE ROBUSTE POUR L’EXERCICE 2018 : CROISSANCE ORGANIQUE FORTE, ACCROISSEMENT DES MARGES, DÉSENDETTEMENT RAPIDE, Altran, février 2018
  2. http://www.altran.com/fr/a-propos-daltran/mission.html
  3. a b c d et e 30 years of innovation for a brighter future, Altran, 2012
  4. Le Solar Impulse a déjà fait 150 milliards de tours du monde... numériquement, L'Usine Digitale, 17 mars 2015.
  5. Altran acquiert Nspyre spécialiste néerlandais de la haute technologie, la Tribune, 16 février 2015
  6. Altran et General Electric vont collaborer dans l'Internet industriel, Les Echos, 17 juin 2015
  7. Altran achète la société technologique indienne Sicontech, Les Echos, 28 juillet 2015
  8. « Avec l'acquisition de Tessella, Altran se muscle dans le big data », L'Usine digitale, 2 décembre 2015.
  9. « Altran acquiert la société Synapse aux US », Le Figaro, 16 juin 2016
  10. « Altran Technologies : se renforce en Amérique du Nord avec l'acquisition de Lohika », ZoneBourse, 21 juillet 2016
  11. La valeur du jour à Paris - ALTRAN recherché après l'acquisition de l'américain Synapse, Le Figaro, 17 juin 2016
  12. ALTRAN prend de l'ampleur avec l'ingénierie SWELL
  13. Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris, BFMtv TradingSat, consulté le 12 avril 2017
  14. Impression 3D pour l'automobile: Altran investit dans Divergent, Le Point, 7 septembre 2016
  15. Altran s'allie à un groupe chinois spécialisé dans la cartographie numérique, Le Parisien, 4 janvier 2017
  16. « Altran met la main sur IRM, spécialiste de la gestion des cyberrisques », sur http://www.distributique.com (consulté le 15 novembre 2017)
  17. « ALTRAN annonce l'acquisition de l'indien GlobalEdge », sur http:// www.capital.fr (consulté le 15 novembre 2017)
  18. Camille Raynaud et Alan Charlish, « France's Altran to buy U.S. group Aricent for $2 billion, shares slip », sur Reuters,
  19. Altran : ce que va changer le rachat d'Aricent pour le leader du conseil en innovation, le Revenu, 12 décembre 2017
  20. Altran devient un géant mondial du conseil en ingénierie en avalant Aricent, le Figaro, 30 novembre 2017
  21. Altran lève 750 millions d'euros et boucle le rachat d'Aricent, le Figaro, 22 mars 2018
  22. Altran vise 14,5% de marge en 2022 en pariant sur les ruptures technologiques, les Echos, 28 juin 2018
  23. Altran vise 14,5% de marge en 2022 en pariant sur les ruptures technologiques, Reuters, 28 juin 2018
  24. https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/bourse/2019/03/04/altran-redonne-confiance-aux-marches-et-son-rattrapage-boursier-nest-pas-termine/
  25. ALTRAN TECHNOLOGIES : Activité, la Tribune
  26. Altran Research est le département de Recherche interne d’Altran en France, Altran
  27. "Altran est dans un jeu vertueux entre constructeurs automobiles et équipementiers", Usine Nouvelle, 5 octobre 2012
  28. Altran: création d'Altran Lab pour l'innovation., Le Figaro, 26 juin 2015
  29. Altran : création d'Altran Lab pour l'innovation, ZoneBourse, 26 juin 2015
  30. LE PRIX FRANCE 2014 DE LA FONDATION ALTRAN RÉCOMPENSE UN DISPOSITIF D’IMAGERIE OPTIQUE INNOVANT POUR LE DÉPISTAGE DES CANCERS CUTANÉS, damaemedical, 24 novembre 2014
  31. Altran : un mécénat de compétences en faveur de l'Institut du monde arabe, Boursier, 16 janvier 2014
  32. Altran, mécène du musée du quai Branly, Altran, 18 avril 2013
  33. AFP, « Altran et ses comptes truqués au tribunal, quinze ans après », LExpansion.com,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2016)
  34. « Altran Technologies », sur Zone bourse (consulté le 27 avril 2019).

Lien externe[modifier | modifier le code]