Alliance pour la démocratie et le progrès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alliance pour la Démocratie et le Progrès
image illustrative de l’article Alliance pour la démocratie et le progrès
Logotype officiel.
Présentation
Président Clément Bélibanga
Fondation
Siège Lakouanga BP 227 Bangui
Idéologie Liberté Travail Progrès

L’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) est un parti politique centrafricain fondé en à Bangui. Il est issu de la volonté de membres du CCCCN (Comité de Concertation pour la Convocation de la Conférence Nationale), alors emprisonnés. Leur but est de créer un grand parti national, moderne et responsable pour rassembler les centrafricains acquis à la démocratie, à la paix et à la justice[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier congrès ordinaire de l’ADP a lieu les 21 et , le premier président national élu est : François Péhoua. À partir de 1993, l’ADP participe au gouvernement Mandaba avec deux ministres. En 1997, elle compte deux ministres dans le Gouvernement Gbézéra-Bria.

Le parti a été représenté à l’Assemblée Nationale avec 6 députés pendant la 1re législature ( 1993-1998), cinq députés pendant la 2e législature (1998-2003) et compte un représentant au Conseil National de Transition (2003-2005), puis deux députés à la suite des élections législatives de 2005.

Dirigeants[modifier | modifier le code]

  • Clément Bélibanga[2], ancien ministre
  • Étienne Cymoni Kezza Koyangbo

Anciens dirigeants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]