Alimentation de secours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une alimentation de secours est une alimentation électrique servant uniquement en cas d’arrêt temporaire de l'alimentation électrique principale habituelle d'un local, d'une zone, d'un bâtiment ou d'un site (hospitalier, industriel, etc.).

Utilisation[modifier | modifier le code]

On peut trouver ce type d'installation dans les entreprises ou industries dont les processus de production ou de fonctionnement ne supportent pas d'interruptions prolongées. Néanmoins dans les cas critiques, où toute interruption peut avoir des conséquences graves (hôpitaux, navires, aéronefsetc.), une alimentation sans interruption sera choisie.

Types de permutation normal/secours[modifier | modifier le code]

Ces types peuvent se classer par le temps de coupure de l'alimentation électrique.

Avec temps mort 
(0,5 s à quelques minutes) lorsqu'il est acceptable que l’électricité soit coupée pendant quelques instants tels que certaines entreprises (entre autres si les ordinateurs personnels sont munis d'un onduleur ou d'une batterie) ou certains navires qui n'utilisent pas l'électricité pour la navigation[1]. Ce temps mort permet le démarrage d'un groupe électrogène de secours ;
Pseudo-synchrone 
Lorsque le temps de la coupure doit être très faible (coupure inférieure à 150 ms). Un onduleur assure l'alimentation des circuits prioritaires[2], les autres devant attendre le démarrage d'un groupe électrogène (de quelques secondes à quelques minutes selon la puissance) ;
Synchrone - ou Temps zéro
Lorsqu'il n’est pas acceptable que l’électricité soit interrompue, c'est la solution employée dans les hôpitaux, les aéroports, les centres informatiques, et bien d'autres domaines où la rupture d'alimentation est prohibée[1]. Dans ce cas une alimentation sans interruption est indispensable. Lorsque groupe électrogène et onduleur sont intégrés au sein d'un même ensemble, on parle alors de GTZ (Groupe Temps Zéro) ou de groupe no-break[1],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Qu’est-ce que l’alimentation de secours ?, sur canalblog.com du 20 avril 2013, consulté le 9 février 2018
  2. La capacité des batteries d'accumulateur doit être suffisante pour alimenter tous les circuits prioritaires, le temps du démarrage du groupe électrogène.
  3. Alimentation de secours, sur 01net.com du 30 août 2002, consulté le 9 février 2018

Articles connexes[modifier | modifier le code]