Alfred Barr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alfred Barr
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ConnecticutVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Alfred Hamilton Barr Jr.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjointe
Margaret Scolari Barr (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Victoria Barr (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Histoire des arts (en), histoire de l'artVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Maître
Paul J. Sachs (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Alfred Hamilton Barr, Jr., né le à Détroit et mort le à Salisbury dans le Connecticut, est un historien de l'art américain qui fut le premier directeur du Museum of Modern Art à New York.

À la tête de l'établissement, il fut l'un des artisans de la reconnaissance du public local pour l'art moderne. Notamment, la grande exposition Van Gogh de 1935 fut selon les mots de Bernice Kert à l'origine de l'importance qu'occupe Van Gogh aujourd'hui dans l'imaginaire contemporain[1]. En , il fit venir l'exposition du musée de Grenoble, Les maîtres populaires de la réalité[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Art in America in Modern Times (1934)
  • Picasso: Fifty Years of His Art (1946)
  • Matisse, His Art and His Public (1951)
  • Cubism and Abstract Art (1986)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Alfred H. Barr Jr. » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Kert, Bernice. Abby Aldrich Rockefeller: The Woman in the Family, New York: Random House, 1993. p. 376.
  2. Le Petit dauphinois du 7 mai 1938, page 3.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Barr, Margaret Scolari, « Our Campaigns: Alfred H. Barr Jr. and the Museum of Modern Art: A Biographical Chronicle of the Years 1930–1944 » dans The New Criterion, numéro spécial, 1987, pp. 23–74.
  • (en) Kantor, Sybil Gordon, Alfred H. Barr Jr. and the Intellectual Origins of the Museum of Modern Art.
  • (en) Fitzgerald, Michael C., Making Modernism: Picasso and the Creation of the Market for Twentieth-Century Art, New York : Farrar, Straus and Giroux, 1995.
  • (en) Lynes, Russell, Good Old Modern: An Intimate Portrait of the Museum of Modern Art, New York : Athenaeum, 1973.
  • (en) Marquis, Alice Goldfarb, Alfred H. Barr Jr: Missionary for the Modern, New York : Contemporary Books, 1989.
    Marquis a également écrit un roman sur Alfred Barr : Brushstroke!.
  • (en) Dwight MacDonald, « Profiles: Action on West Fifty-Third Street – I », The New Yorker, vol. 39, no 43,‎ , p. 49–82 (lire en ligne).
  • (en) Dwight MacDonald, « Profiles: Action on West Fifty-Third Street – II », The New Yorker, vol. 39, no 44,‎ , p. 35–72 (lire en ligne).
  • (en) Roob, Rona, « Alfred H. Barr Jr.: A Chronicle of the Years 1902–1929 », The New Criterion, numéro spécial été, 1987, pp. 1–19.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]