Alfe lumineux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Alfes lumineux, Alfes clairs ou Elfes blancs (ljósálfar en vieux-norrois) sont une espèce d'êtres féerique de la mythologie nordique. Il s'agit, selon Snorri Sturluson, d'une catégorie d'Alfes, les autres étant les Alfes noirs et les Alfes sombres.

Les Alfes lumineux vivent à Álfheim ,ce sont des êtres aériens à l'image des fées ou des sylphes des fois décrit comme des génies de l'air, ils sont plus petits que les êtres humains (certain mesurant la taille d'enfants) et beaucoup plus agiles ainsi que dotés de grand pouvoirs magiques, ce sont des divinités mineures de la fertilité et de la nature très proches des fées. Ils habitent également Gimlé, au troisième ciel (Gylfaginning, 17).

Ils s'opposent aux Alfes sombres : « les uns et les autres sont d'apparence fort dissemblable, mais ils diffèrent encore beaucoup plus en réalité ». Les uns sont « plus beaux que le soleil et plus brillants que les étoiles », les autres « plus noirs que la poix » (Gylfaginning, 17).

La distinction entre Alfes lumineux et Alfes sombres ne se rencontre que chez Snorri et il est vraisemblable (c'est l'opinion exprimée en premier lieu par Jacob Grimm) qu'elle soit la transposition du dualisme chrétien anges / démons.

Toutefois, il est possible qu'elle renvoie à deux aspects du culte des Alfes : culte de la fécondité pour les Alfes lumineux, culte des morts pour les Alfes sombres.

Les Elfes blancs dans la fiction[modifier | modifier le code]

En bande dessinée[modifier | modifier le code]

Elfes, Tome 3 : Elfe blanc, cœur noir, scénario Olivier Peru, dessin Stéphane Bileau, 2014, éditions Soleil ;

Elfes, Tome 8 : La dernière Ombre, scénario Olivier Peru, dessin Stéphane Bileau, 2014, éditions Soleil ;

Bibliographie[modifier | modifier le code]