Alexey Kuzmichev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexei Kuzmichov
Alexey Kuzmichev.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
KirovVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
National Research Technological University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Alexey Viktorovich Kuzmichev ou Kousmichoff (russe: Алексей Викторович Кузьмичёв ) est un homme d'affaires russe. Il est l’un des fondateurs du groupe LetterOne. Il a occupé divers postes au sein du consortium Alfa Group, dont celui de membre du conseil de surveillance d’Alfa Group Consortium[1]. Le magazine Forbes classe Kuzmichev au 138e rang des personnes les plus riches au monde (2013) avec une fortune estimée à 8,8 milliards de dollars[2]. Selon le classement de Bloomberg, Kuzmichev est la 148ème personne la plus riche au monde[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Kuzmichev est né le 15 octobre 1962 à Kirov, en Russie[4].

Entre 1980 et 1982, il sert dans l'armée à la frontière soviéto-chinoise en tant qu'opérateur de radio. Il rejoint à cette période le parti communiste[5].

En 1983, il s’inscrit à l’Institut de l’acier et des alliages de Moscou où il fait la connaissance de ses futurs partenaires commerciaux, Mikhail Fridman et German Khan[2]. Il en est diplômé en 1988[4].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Alfa Group[modifier | modifier le code]

En 1988, Kuzmichev, Mikhail Fridman, German Khan et Mikhail Alfimov fondent Alfa Photo, spécialisée dans l'importation de produits chimiques pour la photographie. Plus tard, Kuzmichev convainc ses partenaires de se lancer dans l'exportation. C'est ainsi qu'en 1989, Alfa Eco est créée, entreprise devient la base du consortium Alfa Group[4].

Kuzmichev possède 18 % des actifs communs du consortium et est membre du conseil d'administration d'Alfa Finance Holdings.

Kuzmichev est chargé de superviser les opérations commerciales internationales du Groupe Alfa.

Il est également président de Crown Resources, filiale européenne de négoce de pétrole et de matières premières du groupe Alfa.

En mars 2013, Kuzmichev vend sa participation dans le groupe énergétique TNK-BP à la société pétrolière publique Rosneft pour 2,5 milliards de dollars[2].

Kuzmichev contrôle indirectement environ 11% de Veon (anciennement VimpelCom), le sixième opérateur mondial de téléphonie mobile, dans lequel il a investi dès 2001[4]. Il possède également 16,3% d'Alfa-Bank, la plus grande banque à portefeuille de Russie[4], et 11,% de X5 Retail Group[6].

Groupe LetterOne[modifier | modifier le code]

Kuzmichev est l’un des fondateurs du groupe LetterOne. LetterOne Group (LetterOne) est une entreprise d’investissement internationale basée à Luxembourg. Ses investissements sont centrés sur les secteurs des télécommunications, de la technologie et de l’énergie au travers de ses deux principales divisions, L1 Energy et L1 Technology[7].

Via LetterOne Holdings, il détient une participation de 2,5% dans Turkcell, une entreprise de téléphonie mobile[4].

Philantropie[modifier | modifier le code]

Le projet Babylon est lancé par Kuzmichov en 2002. Il vise à établir une fondation internationale pour préserver les anciens trésors de l'Irak. Kuzmichev a demandé à la Russie, aux États-Unis et à d'autres pays de s'associer à une initiative culturelle pour la sauvegarde des ruines de Babylone, près de la ville de Hillah, et de participer à la restauration du musée national d'Irak à Bagdad, qui a subi de nombreux pillages en 2003[8]. En raison des troubles persistants en Irak, le projet est actuellement gelé.

Svetlana Kuzmicheva-Uspenskaya, épouse d'Alexey Kuzmichev[9], est fondatrice et directrice de Project Perpetual, un groupe qui s'appuie sur les contributions des plus grands artistes contemporains et influenceurs mondiaux pour collecter des fonds et faciliter la défense des enfants en danger[10]. Kuzmichev fait partie des principaux sponsors du dîner de remise des prix du leadership mondial 2013 aux Nations Unies[11]. Le projet est mené en partenariat avec la Fondation des Nations Unies[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié à Svetlana Kuzmicheva-Uspenskaya[2] et a un fils, Alexis[13].

Il achète en 2012 pour 28 millions d'euros l'ancien siège social de Pernod Ricard à Paris[14]. Il adorerait les voitures de sport et possède trois Aston Martin[15].

Voir également[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Supervisory Board », Alfa Group
  2. a b c et d « Alexei Kuzmichev », Forbes (consulté le 26 septembre 2015)
  3. « TNK-BP deal makes Dr Vekselberg richest man in Russia », Telegraph (consulté le 26 septembre 2015)
  4. a b c d e et f « Alexey Kusmichev », sur www.bloomberg.com (consulté le 12 août 2019)
  5. (en-US) « Alexei Kuzmichev – Alpha Business Style for Alfa Banking Group », sur Richest Russian (consulté le 13 août 2019)
  6. « X5 Retail Group », X5.ru, (consulté le 26 septembre 2015)
  7. « Alexey Kuzmichev »
  8. « Robbing the Cradle of Civilization | Europe | DW.COM | 18.04.2003 », Dw.de (consulté le 26 septembre 2015)
  9. (en-US) Marshall Heyman, « Birkin Bags, Jeff Koons Art on the Charity Auction Block », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne, consulté le 14 août 2019)
  10. « Mission », Project Perpetual
  11. « 2013 Global Leadership Dinner », The United Nations Association of the United States of America
  12. (en-US) « Project Perpetual Partners with Jeff Koons & United Nations Foundation for Art Auction to Support Global Vaccines », sur unfoundation.org, (consulté le 14 août 2019)
  13. Ksenia Zoubatcheva, « Les milliards de papa: qui seront les plus riches héritiers de Russie? », sur fr.rbth.com, (consulté le 14 août 2019)
  14. lefigaro.fr, « Un oligarque russe s’offre le siège de Pernod Ricard Europe », sur Le Figaro, (consulté le 14 août 2019)
  15. « 18e : Alexeï Kuzmichev, 8,2 milliards de dollars de fortune », sur www.journaldunet.com (consulté le 14 août 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]