Alexandre Tišma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alexandre Tisma)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alexandre Tišma (Aleksandar Tišma), né le à Horgoš (Voïvodine) et mort le à Novi Sad (Voïvodine), est un écrivain serbe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un marchand chrétien serbe et d'une femme au foyer juive hongroise, il grandit dans la ville alors multi-ethnique de Novi Sad. Outre le serbe et le hongrois, il apprend à parler couramment l'allemand et le français grâce à un professeur privé qui lui enseigne à domicile. Il fréquente également l'école de Novi Sad, dont il sort diplômé en 1942.

À Belgrade, il séjourne quelques mois afin de poursuivre ses études d'allemand et de français et pour apprendre l'anglais. Il déménage avec des amis à Budapest pour échapper à des arrestations massives dans les territoires occupés par les nazis de Yougoslavie. Il entreprend des études d'économie et des langues romanes. En 1944, il est enrôlé dans un camp de travail en Transylvanie pour creuser des tranchées contre l'avancée de l'Armée rouge. Après la dissolution du camp de travail, il participe, à partir de novembre 1944, au mouvement de libération du peuple en partie.

En 1993, après avoir pris position contre le régime de Slobodan Milošević, il est venu vivre en France. Ce n'est qu'en qu'il reviendra à Novi Sad, ville qui tient une place importante dans son œuvre.

Il amorce sa carrière littéraire en publiant de la poésie, avant de se consacrer, pour l'essentiel, au roman et à la nouvelle. Il est lauréat du prix NIN en 1976 pour L'Usage de l'homme (Upotreba čoveka).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Za crnom devojkom (1969)
    Publié en français sous le titre La Jeune Fille brune, traduit par Madeleine Stevanov, Lausanne, L'Âge d'Homme, coll. « Classiques slaves », 1992 (ISBN 2-8251-0305-5) ; réédition, Paris, Motifs, coll. « Motifs » no 308, 2008 (ISBN 978-2-268-06455-0)
  • Knjiga o Blamu (1971-1972)
    Publié en français sous le titre Le Livre de Blam, traduit par Madeleine Stevanov, Paris, Julliard / l'Âge d'Homme, 1986 (ISBN 2-260-00477-6) ; réédition, Paris, UGE, coll. « 10/18. Domaine étranger » no 2349, 1993 (ISBN 2-264-01563-2)
  • Upotreba čoveka (1976)
    Publié en français sous le titre L'Usage de l'homme, traduit par Madeleine Stevanov, Paris, Julliard / l'Âge d'Homme, 1985 (ISBN 2-260-00434-2) ; réédition, Paris, UGE, coll. « 10/18. Domaine étranger » no 2348, 1993 (ISBN 2-264-01567-5)
  • Begunci (1981)
  • Kapo (1987)
    Publié en français sous le titre Le Kapo, traduit par Madeleine Stevanov, Paris, éditions de Fallois / L'Âge d'Homme, 1989 (ISBN 2-87706-020-9)
  • Vere i zavere (1983)
    Publié en français sous le titre Croyances et Méfiances, traduit par Madeleine Stevanov, Lausanne, L'Âge d'Homme, coll. « Classiques slaves », 1987 (notice BnF no FRBNF35006591)
  • Široka vrata (1989)
    Publié en français sous le titre La Porte béante, traduit par Madeleine Stevanov, Lausanne, L'Âge d'Homme, coll. « Amers : littérature » no 7, 1999 (ISBN 2-8251-0982-7)
  • Koje volimo (1990)
    Publié en français sous le titre Celles qu'on aime, traduit par Madeleine Stevanov, Lausanne, L'Âge d'Homme, coll. « Classiques slaves », 1994 (notice BnF no FRBNF35750670)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Krivice (1965)
  • Nasilje (1965)
  • Mrtvi ugao (1973)
  • Povratak miru (1977)
  • Škola bezbožništva (1978)
    Publié en français sous le titre L'École d'impiété, traduit par Catherine de Leobardy, Lausanne, L'Âge d'Homme, coll. « Bibliothèque L'Âge d'Homme. Série slave », 1981 (notice BnF no FRBNF34657228) ; réédition, Monaco/Paris, éditions du Rocher, no 279, 2007 (ISBN 978-2-268-06128-3)
  • Bez krika (1980)
    Publié en français sous le titre Sans cris, traduit par Madeleine Stevanov, Lausanne, L'Âge d'Homme, coll. « Classiques slaves », 1990 (notice BnF no FRBNF35102415)
  • Hiljadu i druga noć (1987)
    Publié en français sous le titre Une nouvelle que je n'ai pas écrite, traduit Gojko Lukić et Gabriel Iaculli, Paris, Le Serpent à Plumes, coll. « Fiction étrangère », 2007 (ISBN 978-2-268-06140-5)

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Naseljeni svet (1956)
  • Krčma (1961)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Pre mita (1989)
  • Pesme i zapisi (2001)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Dozvoljene igre (2000)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Drugde (1963), journal de voyage
  • Šta sam govorio (1996), interviews
  • Dnevnik 1942-2001 (2001), interviews

Liens externes[modifier | modifier le code]