Alex Wilson (athlétisme, 1990)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alex Wilson.

Alex Wilson
Image illustrative de l’article Alex Wilson (athlétisme, 1990)
Alex Wilson en 2012
Informations
Disciplines Sprint
Nationalité Drapeau : Jamaïque Jamaïcain (1990 - 2010)
Drapeau : Suisse Suisse (depuis 2010)
Naissance (28 ans)
Lieu Kingston
Taille 1,82 m
Poids 70 kg
Records
20 s 04 (2018)
Palmarès
Championnats d'Europe - - 1

Alex Wilson (né le à Kingston en Jamaïque) est un athlète naturalisé suisse en 2010[1], spécialiste du sprint.

Carrière[modifier | modifier le code]

Son club est le Old Boys Basel.

Après avoir été à l'origine de la disqualification du relais suisse lors de Daegu 2011, lors du « Zürich Trophy » couru à l'occasion du Weltklasse de Zurich 2011, il contribue a améliorer de 7/100e le record national suisse du relais 4 × 100 m, avec Pascal Mancini, Amaru Schenkel et Marc Schneeberger, en 38,62 s[2], en terminant 3e de la course[3].

Le , il bat, au stade de Bouleyres à Bulle, le record de Suisse du 100 mètres, jusqu’alors détenu par David Dollé depuis 1995, en 10,12 s[4].

Wilson est détenteur du record de Suisse du relais 4 × 100 m avec un temps 38,54 s, obtenu le 16 août 2014 à Zurich lors des championnats d'Europe, avec ses coéquipiers Pascal Mancini, Suganthan Somasundaram et Reto Schenkel. Le lendemain, le relais suisse termine quatrième de la finale avec un temps de 38,56 s[5].

Le 27 mai 2017, à Weinheim, Alex Wilson améliore son record de Suisse du 100 mètres avec un temps de 10,11 s, avant de battre le record de Suisse du 200 m de Kevin Widmer avec une nouvelle référence de 20,37 s[6].

Le 22 juillet, lors des Championnats de Suisse à Zurich, Wilson remporte le 200 m en 20 s 23, record de Suisse, mais est finalement disqualifié pour faux-départ survenu plus tôt[7]. La veille, il remportait le 100 m en 10 s 25[8].

Le 2 juin 2018, il court le 100 m en 10 s 15 à Bâle. Le 8 août, aux championnats d'Europe de Berlin, Wilson remporte sa demi-finale en 20 s 16 et se qualifie pour la finale. Le lendemain, le 9 août, il décroche la médaille de bronze en 20 s 04, record de Suisse. Il est devancé par le Turc Ramil Guliyev (19 s 76) et le Britannique Nethaneel Mitchell-Blake (20 s 04 également)[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2012 Championnats d'Europe Helsinki 5e 4 x 100 m 38 s 83
2014 Championnats d'Europe Zürich 4e 4 x 100 m 38 s 56
2016 Championnats d'Europe Amsterdam 7e 200 m 20 s 70
7e 4 x 100 m 39 s 11
2017 Championnats d'Europe par équipes Vaasa 2e 200 m 20 s 55
1er 4 x 100 m 39 s 65
Ligue de diamant 9e 200 m 20 s 80
2018 Championnats d'Europe Berlin 3e 200 m 20 s 04
Ligue de diamant 6e 200 m 20 s 40

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Temps Lieu Date
60 m En salle 6 s 72 Drapeau : Suisse Macolin 7 février 2015
100 m Plein air 10 s 11 (NR) Drapeau : Allemagne Weinheim 27 mai 2017
200 m Plein air 20 s 04 (NR) Drapeau : Allemagne Berlin 9 août 2018
En salle 21 s 19 Drapeau : Allemagne Karlsruhe 7 février 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Passeport suisse, sur Swiss Athletics.
  2. Swiss Athletics
  3. SI, « Weltklasse : le 4 x 100 m suisse se rebiffe », sur tdg.ch, (consulté le 13 juillet 2013).
  4. si/kg, « Record de Suisse du 100m pour Alex Wilson en 10"12 », sur rts.ch, (consulté le 13 juillet 2013).
  5. Si/nxp, « Les relais suisses du 4 x 100 m voient leur rêve s'envoler », sur tdg.ch, (consulté le 27 mai 2017).
  6. ats/fg, « Athlétisme: Alex Wilson bat son record de Suisse du 100 m et s'empare de celui du 200 m! », sur rts.ch, (consulté le 27 mai 2017).
  7. « Athlétisme: Kambundji frôle le record, Wilson en est privé », RTSSport.ch,‎ (lire en ligne)
  8. www.rfj.ch, RFJ, Radio Fréquence Jura, « Un bon chrono pour Nathan Gyger », sur www.rfj.ch (consulté le 23 juillet 2017)
  9. « IAAF: Warholm blazes 47.64, Guliyev 19.76 in Berlin - European Championship, day 3| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 10 août 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]