Alchémille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alchemilla

image illustrant les Rosacées
Cet article est une ébauche concernant les Rosacées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Les Alchémilles (genre Alchemilla) sont des plantes herbacées de la famille des Rosacées. Le nombre d'espèces est mal connu, variant considérablement suivant les auteurs et le traitement apporté au genre.

Description[modifier | modifier le code]

Frauenmantel - Detail.jpg

Ce sont des plantes vivaces à feuilles glabres, duveteuses ou soyeuses, palmatilobées à palmatiséquées, à bord denté. Les fleurs sont petites, sans pétales, jaune verdâtre.

L'alchémille a donné son nom aux alchimistes et non le contraire. Cette plante qui a des feuilles en forme de coupole, recueille la rosée qui servait dans les préparations dans la recherche de la pierre philosophale.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les Alchémilles sont des plantes dites apomictiques, c'est-à-dire qu'elles sont capables de produire des graines sans fécondation[1] ; les descendants s'apparentant alors à des clones. De ce fait, le genre comporte un grand nombre de lignées clonales formant des micro-espèces, dont la plupart sont délicates à identifier sur le terrain.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Les ouvrages les plus récents donnent, pour la France, une soixantaine d'espèces reconnaissables sur critères morphologiques, tout en mettant en garde sur l'existence de micro-espèces présentant des différences trop subtiles pour être appréciées en conditions naturelles[1].

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Marc Tison, Flora Gallica, Mèze, Biotope, , 1196 p. (ISBN 9782366620122), p. 966

Liens externes[modifier | modifier le code]