Albertine Deletaille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Albertine Deletaille
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 105 ans)
Nationalité
Activités

Albertine Deletaille est un auteur de livres pour enfants. Née aux Pays-Bas le et morte le [1]), dans un milieu de peintres, elle étudie les beaux-arts avant de se marier et de mettre au monde cinq enfants. Ce n'est qu'à l'âge de cinquante ans, une fois ses enfants élevés, qu'elle s'oriente vers l'illustration. Après avoir publié ses premiers albums, elle s'adresse à Paul Faucher, le Père Castor.

Elle rencontrera le succès avec ses premiers albums au Père Castor, et ne cessera d'y produire des albums dont certains sont devenus des classiques de la littérature jeunesse.

D'une grande qualité narrative, son œuvre est le fruit d'une importante documentation, pour le graphisme, et d'une grande attention aux enfants, avec lesquels elle a conçu la plupart de ses albums.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Petite Étoile (conte de Marie Gevers, Bruxelles, 1941)
  • La Noël du petit Joseph (conte de Marie Gevers, 1941(?)), Editions des Artistes - A.N°4354
  • Quand tout le monde dort(1942?) Editions des Artistes
  • Ce temps si court… (texte de Anne-Marie Tellier, 1942)
  • Le Soleil (conte de Marie Gevers, Bruxelles, 1943)
  • La Maison-qui-rit (texte de Jeanne Cappe, Casterman, Tournai-Paris, 1945)
  • At the top of the house (Harcourt, Brace and company, New York, 1946)
  • Belle chance (texte de Jeanne Cappe, Casterman, Tournai, 1947)
  • Chat-lune (1954)
  • La Maison qui chante (1954)
  • La Boîte à soleil (1954)
  • Où les mettre (1955)
  • Cachés dans la forêt (1957)
  • Moi et mon petit (1958)
  • C'est moi le chien (1959)
  • La Plume mordorée (1960)
  • Toutes petites histoires (1961)
  • Toutes petites histoires (1961)
  • Les Miettes de mon pain (1962)
  • La Maison de mes chatons (1962)
  • Si si si c'était un ami ? (1962)
  • La Fête d'aujourd'hui (1964)
  • Le Trésor d'Olivier (1966)
  • Blancheline (1968)
  • Nuit de mai (1969)
  • Joselito (1970)
  • Petit chat perdu (texte de Natacha, 1971)
  • Chaussons pirouettes (1972, texte de Laurence Delaby)
  • Le Sapin à cacahuètes (1973)
  • Ma chambre à nous (thème de Quentin Deletaille, 1972)
  • Pouske, Minouske, Patapouske (1974)
  • Viens ! (1975)
  • Des lunettes pour Guillemette (1975)
  • L'Île blanche (1976)
  • Coquin de sac (1977, texte de Laurence Delaby)
  • Petit ou grand (1977)
  • Ombre mon amie (1977)
  • Hans Brinker, le petit héros de Haarlem (1978)
  • La Poupée parlante (1979)
  • Bataille (1979)
  • Un Radis rond rose à bout blanc (1980)
  • L'Auto-stop (1981)
  • Au milieu des deux (1983)
  • L'An passé (1985)
  • Iac chien de garde (1987)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Defourny, Hommage à Albertine Deletaille, éditions des Amis du Père Castor, Meuzac, 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]