Albert Branlat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Albert Branlat
Description de l'image Albert Branlat en 1905 (RCF, international français carte n°2).jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Albert Branlat en 1905 (RCF, international français carte n°5).
Naissance
à Saint-Vivien-de-Médoc (France)
Décès 1er mars 1943
Taille 1,74 m
Poste pilier, deuxième ligne
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
Racing club de France
SBUC
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1906-1908France3 (2)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Albert Branlat, né le à Saint-Vivien-de-Médoc et décédé le 1er mars 1943 à Curepipe à l'île Maurice, est un joueur français de rugby à XV. Il joue aux postes de pilier et de deuxième ligne au Racing club de France et au SBUC. Il est également sélectionné à trois reprises en équipe de France (carte d'international n°5, n°2 pour l'année 1906 derrière William Crichton du Havre).

Il est champion de France en 1904 et finaliste en 1902 et 1908.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Palmarès : Championnat de France[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Spectateurs
Racing club de France Stade bordelais UC 6-0 Parc des Princes, Paris 1 000
Stade bordelais UC Stade français 3-0 La Faisanderie, Saint-Cloud 2 000
Stade français Stade bordelais UC 16-3 Stade Yves-du-Manoir, Colombes 10 000

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il dispute les deux premiers matches officiels de l'équipe de France en 1906 ainsi qu'un test match en 1908.

Stade Albert et Robert Branlat[modifier | modifier le code]

Robert Branlat, fils d'Albert Branlat, fit un don à la mairie de Talais (commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Gironde en région Aquitaine), par lequel il offrit une de ses terres aux jeunes de Talais. Le terrain fut aménagé en terrain de rugby, et il est également utilisé depuis 2011 par les jeunes footballeurs de Talais. A la mémoire de la famille Branlat, et surtout d'Albert Branlat, le terrain fut nommé "Stade Albert et Robert Branlat". Le stade Robert Branlat, qui existe toujours, se trouve dans la Rue du stade, 33590 Talais.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Tombe d'Albert Branlat à Curepipe

Premier match du XV de France, cent ans après : La Dépêche publie en 2006 un article sur le premier match disputé par le XV de France il y a cent ans au Parc des Princes. Albert Branlat est l'un des leurs, voir sa présentation dans l'article.