Gilles Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilles Paris
Description de cette image, également commentée ci-après
Gilles Paris en 2014
Naissance (63 ans)
Suresnes (France)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

  • Papa et maman sont morts (1991)
  • Autobiographie d'une courgette (2002)
  • Au pays des kangourous (2012)
  • L'Été des lucioles (2014)
  • Le Vertige des falaises (2017)

Gilles Paris est un écrivain français né à Suresnes le . Il est notamment l'auteur d'Autobiographie d'une courgette (2002), adapté en film et en dessin-animé

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Suresnes le [1], Gilles Paris est le frère de l'auteure-compositrice-interprète Geneviève Paris[2].

Il exerce divers métiers dans sa jeunesse, dont ceux de serveur, testeur de médicaments, garçon de bureau au Monde, concepteur de dossiers de presse notamment pour Manuel Canovas et Dior[réf. souhaitée]. À 18 ans, il intègre le ministère de la Jeunesse comme documentaliste[réf. souhaitée]. Puis, il devient journaliste dans le domaine du cinéma et de la musique pour la presse populaire. Il est ensuite attaché de presse dans l'édition, d'abord chez Jean-Claude Lattès et Plon, puis pour son propre compte[réf. souhaitée].

Son premier roman, Papa et Maman sont morts (Le Seuil, 1991), est publié directement en poche (Point Virgule)

Le suivant, Autobiographie d'une courgette, a été traduit en plusieurs langues et s'est vendu à plus de 350 000 exemplaires[réf. souhaitée]. Il a fait l'objet d'une adaptation pour la télévision, réalisée en 2007 par Luc Béraud, intitulée C'est mieux la vie quand on est grand, et d'une adaptation sous la forme d'un dessin animé, Ma vie de Courgette.

Au pays des kangourous, sorti en 2012, reçoit de nombreux prix, comme le Prix Cœur France 2012, le Prix Roman de la ville d’Aumale 2012, le Prix des lecteurs de la bibliothèque Goncourt 2012, le Prix Folire 2012 et le Prix Plume d’Or 2013.

Gilles Paris a également écrit une nouvelle, Indolore, dans un ouvrage collectif intitulé 24 histoires du Mans, Un couple, une ville, Charleston poche, 2019. L’enfance c’est…, texte illustré par Jack Koch, Le Livre de poche, 2020. Transgression : scandale ou nécessité ? Sous la direction de Muriel Flis-Trèves et René Frydman, « Transgression de l'enfance », PUF, 2021.

Œuvres[modifier | modifier le code]

- Prix Cœur France 2012[4]
- Prix Roman de la ville d’Aumale 2012
- Prix des lecteurs de la bibliothèque Goncourt 2012
- Prix Folire 2012
- Prix Plume d’Or 2013 (Plume libre - catégorie romanesque)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie » sur le site de l'auteur.
  2. « Un blogue... familial », sur Geneviève Paris point com.
  3. « Biographie de Gilles Paris », sur CinEmotions (consulté le )
  4. « Prix Cœur France », sur prix-litteraires.net (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]