Ajtony

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
En vert l'éphémère principauté d'Ajtony

Ajtony ou Ahtum fut le chef, peu après l'an 1000, du territoire appelé ultérieurement « Banat ». Païen et vassal du premier Empire bulgare, alors attaqué par l'empereur byzantin Constantin VIII, il tenta d'en profiter pour se constituer une principauté indépendante en 1027. Mais l'année suivante, le roi Étienne Ier de Hongrie recruta l'un des généraux d'Ajtony, un dénommé Csanád converti au christianisme, qui fit sécession et s'opposa par les armes à Ajtony, lequel dut s'enfuir[1] (un trésor trouvé à Nagyszentmiklós a été interprété comme ayant été caché par la famille d'Ajtony en fuite[2]). Étienne Ier, prétextant la guerre civile entre Ajtony et Chanadinus, en profita pour annexer leur territoire et en faire un « banat » hongrois[3]. On relie le nom de la ville de Csanád à Chanadinus, mais cette étymologie est incertaine et discutée[4].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Alexandru Madgearu, Geneza și evoluția voievodatului bănățean din secolul al X-lea (« Genèse et évolution du voïvodat banatéen au Xe siècle ») in : Studii și materiale de istorie Medie n° 16, 1998, p. 191-207
  2. Paul Lazăr Tonciulescu, De la Țara Luanei la Ieud, éd. Miracol, Bucarest 1998.
  3. Alexandru Madgearu, Contribuții privind datarea conflictului dintre ducele bănățean Ahtum și regele Ștefan I al Ungariei (« Contributions à la datation du conflit entre le duc banatéen Ajtony et le roi Étienne Ier de Hongrie ») in :Banatica n° 12, Reșița 1993, ch. 2, p. 5-12.
  4. P.L. Tonciulescu, De la Țara Luanei la Ieud.