Aire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le nom commun « aire » (du latin area) a deux origines étymologiques[1]:

  • Du latin area, il peut désigner un espace où l'on bat le blé[2] ou d'autres surfaces libres au sol.
  • Du latin ager « fonds de terre, domaine agricole », il désigne le nid de l'aigle.

Par confusion de ces deux sens, le mot s'utilise pour des zones de partition d'un lieu, notamment géographique, ou pour des domaines abstraits. Il a acquis également certains sens techniques.

Le mot apparait aussi dans plusieurs toponymes.

Nom commun[modifier | modifier le code]

Sens de zone, lieu ou domaine
  • En architecture et construction:
  • En anatomie, une aire cérébrale est une portion du cerveau associée à une capacité particulière, comme l'aire de Broca, l'aire de Wernicke, l'aire gnosique.
  • En aéronautique, une aire de stationnement est la partie d'un aérodrome destinée à l'embarquement des passagers ou du fret, au ravitaillement en carburant et au stationnement.
  • En infrastructure routière, une aire de repos est un parking en bordure d'autoroute ou d'autres voies, muni d'aménagements.
  • En linguistique, une aire linguistique est un groupe de langues parlées sur des espaces géographiquement voisins et ayant acquis des caractéristiques communes du fait de cette proximité.
  • En ornithologie, l'« aire » est un grand nid de certains oiseaux rapaces.
Sens spécialisés
  • En géométrie, l'aire est une grandeur relative aux figures du plan ou des surfaces de l'espace.
  • En numismatique, l'« aire » est un creux, ordinairement carré, qui occupe, en tout ou en partie, le revers de certaines monnaies.
  • En appareil, l'« aire » est une place ou une superficie plane et horizontale sur laquelle on trace un plan une épure.
  • Dans l’ancienne économie provençale, l’aire de battage est l’espace plan, pavé ou en terre battue, où l’on bat les grains pour les séparer de la balle.
  • En construction, « Aire », ancienne appellation pour la chape.
(Dans Morisot J.M., Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment, Carilian, 1814. Lire en ligne)

Toponymes[modifier | modifier le code]

Aire est un nom de lieu notamment porté par :

Localités[modifier | modifier le code]

Cours d'eau[modifier | modifier le code]

  • L'Aire est une rivière de France de 125km, traversant les départements de la Meuse et des Ardennes et qui conflue avec L'Aisne.
  • L'Aire est une rivière du canton de Genève.
  • L'Aire est une rivière d'Angleterre, affluent de l'Ouse du Yorkshire.

Paronymes[modifier | modifier le code]

  • Air, exemple: atmosphère: L'air est le mélange des gaz constituant l'atmosphère de la Terre.
  • Erre, exemple: vitesse résiduelle d'un navire principalement sans activer sa propulsion, avançant sur son énergie cinétique accumulée.
  • Ère, exemple: au sens de période (ère chrétienne etc...).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Aire », Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert 1992.
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Aire » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  3. a et b Dans Morisot J.M., Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment, Carilian, 1814 (Maçonnerie)