Aimé Terme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aimé Terme
Informations
Disciplines [Haltérophilie] arraché
Période d'activité 1969 - 1976
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (72 ans)
Lieu La Grand-Combe
Taille 1,68 m
Poids 75 kg
Palmarès

Aimé Terme, né le à La Grand-Combe, est un Haltérophile français qui fût médaillé d’or à Varsovie en 1969 avec 140 kg à l’arraché (championnats du Monde et d’Europe), médaille d’or en 1970 toujours à l’arraché à Columbus (États-Unis) avec 142,5 kg (championnats du Monde), médaille de bronze aux championnats d’Europe 1971 avec 137,5 kg, médaille d’or aux championnats d’Europe 1972 à Constanza (Roumanie) avec 140 kg, médaille d’argent aux championnats du monde 1972 jeux olympiques) avec 142,5 kg à Munich.

Aimé TEME (avec son Accord).jpg

Palmarès[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Avec 1,68m pour 75kg, c'est un poids moyen. En 1969, aux championnats du Monde et d’Europe à Varsovie, avec 140,0kg à l'arraché, c'est la médaille d’or. Puis en 1970, toujours à l'arraché, c'est encore une médaille d’or, aux championnats du Monde, à Columbus (États-Unis), et avec 142,5kg ! Ensuite, en 1971, avec 137,5kg, c'est une médaille de bronze aux championnats d’Europe. Nouvelle médaille d’or, en 1972, aux championnats d’Europe à Constanza (Roumanie), avec 140,0kg. Enfin, une médaille d’argent, toujours en 1972, aux championnats du monde à Munich, avec 142,5kg.

Durant sa carrière, c'est l'amélioration de pas moins de 20 records nationaux, mais aussi de 2 records d’Europe: le 13 novembre 1969 (143,5kg) et le 24 juin 1972 (145,5kg). C'est l'Iranien TRABULSI, avec 146,0kg, qui prendra le record du monde ... 5 jours après.

Il fut champion de France en 1970, 1972, 1973, 1974 et fut entraîneur national.

Pour résumer:

  • 1969: 143,5kg (amélioration record d'Europe, le 13/11/1969),
  • 1969: 140,0kg à l'arraché (médaille d'or aux championnats du Monde et d’Europe, à Varsovie),
  • 1970: 142,5kg à l'arraché (médaille d'or aux championnats du Monde, à Columbus, États-Unis),
  • 1971: 137,5kg à l'arraché (médaille de bronze aux championnats d'Europe),
  • 1972: xxx,xkg à l'arraché (médaille d'or aux championnats d'Europe, à Constanza, Roumanie),
  • 1972: 145,5kg (amélioration record d'Europe, le 24/06/1975),

Championnats du Monde[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or, monde Médaille d'or en 1969, en 1970.
  • Médaille d'argent, monde Médaille d'argent en 1972
  • Médaille de bronze, monde Médaille de bronze en 1971, en 1972.

Jeux Olympiques[modifier | modifier le code]

  • 15 eme sur 67.5-75 kg Hommes en 1972

Citation[modifier | modifier le code]

De sa part[modifier | modifier le code]

Aimé Terme a souvent dit « Dans ma vie sportive, j’aurai appris à souffrir sans mots dire ».

Sur le plan sportif, ses souvenirs les plus marquants (dixit):

  • Avoir fait monter le drapeau tricolore par deux fois au sommet du mat en 1969, et pouvoir ainsi entendre “la Marseillaise ” sur la plus haute marche du podium devant 7 000 spectateurs en Pologne. Souvenir sacré surtout si nous le situons dans le contexte; un Français en Pologne qui se place devant un athlète Russe.
  • La plus belle victoire et la plus grande bataille d’athlète se sont déroulées à Columbus (États-Unis) en 1970 où en se battant pour à nouveau conquérir la plus haute marche du podium et faire entendre la Marseillaise au peuple Américain.

Sur le plan anecdotique, Aimé se souvient avoir serré la main du Général de Gaulle et avoir été impressionné, avoir été invité à Matignon par le Premier Ministre (Monsieur Messmer), avoir “ferraillé ” avec le colonel CRESPIN, directeur des sports de l’époque.

De la part des autres[modifier | modifier le code]

A La Grand Combe (ou ses parents tenaient un magasin de légume, en bas de la rue Sainte Barbe), il s'entrainait avec NOVAK (de Trescol). C'était dans une salle sous la pont de la gare, en bordure de la rue qui allaient aux HLM du Riste et à la passerelle conduisant aux Salles du Gadon. Aprés, quand il a dépassé le stade local, il s'est affilié au Comité Régional d'haltérophilie.

Distinctions (Licences)[modifier | modifier le code]

Il a été licencié en premier à La Grand-Combe, puis à SM Montrouge, AC Montpellier et enfin à H.C. Palavas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]