Ahn Sang-yeong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Ahn, précède le nom personnel.
Ahn Sang-yeong
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Romanisation révisée
An Sang-yeongVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
An SangyŏngVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Ahn Sang-yeong (hangeul : 안상영), né le dans le comté de Gwangyang (Jeolla du Sud), alors sous occupation japonaise, et mort le à Pusan, est un homme politique sud-coréen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maire de la ville de Pusan de 1988 à 1990, il est élu à nouveau en 1998, puis réélu aux élections suivantes[1]. Impliqué dans le scandale de corruption de la compagnie Jinheung, il est arrêté en octobre 2003 et emprisonné. Il se donne la mort dans la nuit du 4 février 2004 dans sa cellule de prison en se pendant à l'aide d'un sous-vêtement[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. «Former Mayors of Busan», City of Busan - City Government (en)
  2. «Busan Mayor's Suicide Called 'Political Terror'», The Chosun, 4 février 2004 (en)