Ahmed Réda Benchemsi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ahmed Réda Benchemsi
Mathhewtheoslotimes.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
MarocVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
أحمد رضا بنشمسيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Site web

Ahmed Reda Benchemsi, né à Casablanca le [1], est un acteur et journaliste marocain et chercheur à l'université Stanford. Il est le fondateur et ex-directeur de publication des hebdomadaires marocains TelQuel (en français) et Nichane (en darija) ; également le cofondateur et le directeur de publication de Free Arabs, un magazine en ligne sur le monde arabe[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ahmed Reda Benchemsi a étudié au collège et lycée Al jabr. En 1995, il obtient une maîtrise d'économie du développement à la Sorbonne. Il étudie l'économie à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et passe avec succès, en 1998, un DEA sur le monde arabo-musulman à Sciences Po Paris[1],[3].

Puis il devient concepteur à Saga Communication et journaliste à La Vie économique au Maroc, correspondant à Jeune Afrique[1], avant de fonder l'hebdomadaire francophone TelQuel[4].

N'hésitant pas dans ses éditoriaux à traiter aussi bien de la politique du Maroc, de la monarchie et de l'islam en passant par la banalisation des tabous et des interdits des sociétés islamiques.

En 2010, trois mois après la fermeture de Nichane, Ahmed Réda Benchemsi annonce, dans une édition de son magazine Telquel[5], sa démission du poste de directeur et éditorialiste de ce magazine. Il occupe depuis un poste de chercheur à l'université Stanford aux États-Unis[6].

Le 11 juillet 2013, à la suite d'une plainte en diffamation, Ahmed Benchemsi est mis en examen à Paris[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Lauréats du Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse 2007 », sur prixsamirkassir.org,
  2. « Un poil à gratter nommé Free Arabs », sur Horizons médiatiques, (consulté le 6 mai 2013)
  3. « La fracture morale », sur LExpress.fr, (consulté le 1er février 2019)
  4. « Ahmed Benchemsi nommé directeur de la communication de Human Rights Watch », sur Telquel.ma (consulté le 2 février 2019)
  5. Ahmed Benchemsi, « Au revoir et merci », TelQuel no 453/454, 25 décembre 2010
  6. « TelQuel : Reda Benchemsi a obtenu 6 millions de dirhams pour ses parts », sur Bladi.net (consulté le 1er février 2019)
  7. « Maroc : la tribune de Benchemsi dans "Le Monde" jugée diffamatoire », sur Le Point Afrique (consulté le 1er février 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Maroc - Société civile : Ahmed Reda Benchemsi. 35 ans, directeur de publication de Tel Quel et de Nichane », Jeune Afrique, nos 2545-2546,‎ , p. 44 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]