Ahmad Abughaush

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ahmad Abughaush
Image illustrative de l’article Ahmad Abughaush
Ahmad Abughaush avec sa médaille d'or en 2016.
Contexte général
Sport Taekwondo
Biographie
Nom dans la langue maternelle أحمد عمران عيسى أبو غوش
Nationalité sportive Drapeau de la Jordanie Jordanien
Nationalité Jordanie
Naissance (26 ans)
Lieu de naissance Amman (Jordanie)
Taille 1,78 m (5 10)
Poids de forme 68 kg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 0 1 1
Jeux asiatiques 0 0 1

Ahmad Aburauche (en arabe : أحمد أبو غوش), né le , est un taekwondoïste jordanien d'origine palestinienne. Il est le premier champion olympique jordanien après son succès lors du tournoi des moins de 68 kg des Jeux olympiques d'été de 2016.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ahmad Abughaush est né et a grandi à Amman en Jordanie[1]. Il est d'origine palestinienne, ses grands-parents étant déplacés depuis la ville d'Abu Ghosh vers un camp de réfugiés en Jordanie[réf. nécessaire]. Jeune, il est turbulent et ses parents lui font faire du taekwondo pour qu'il apprenne la discipline[1]. L'enfant n'aime pas ce sport de combat et préfère jouer au football[1]. Quatre ans après avoir débuté le taekwondo, il est sélectionné dans l'équipe nationale de Jordanie et commence à apprécier ce sport qui lui permet de représenter son pays[1].

Après son titre de champion du monde juniors en 2012, il enchaîne les blessures[1]. Après s'être cassé la hanche, il se fait une rupture de ligament croisé au genou droit la semaine suivant son retour à l'entraînement[1]. De retour après un an d'absence, il se blesse de nouveau au genou gauche[1]. Cette période de doutes le motive pour se qualifier pour les Jeux olympiques[1].

Ahmad Abughaush surprend consécutivement le champion olympique en titre Joel González et la tête de série no 2 Lee Dae-hoon dans le tournoi olympique des moins de 68 kg des Jeux olympiques d'été de 2016[2]. En finale, Abughaush remporte la médaille d'or en gagnant face au Russe Alexey Denisenko sur le score de 10 à 6[3],[4],[5]. Il devient le premier médaillé et le premier champion olympique de la Jordanie[note 1],[6],[7]. Sa victoire entraîne de vives célébrations dans l'Arena Carioca 3[7].

À son retour en Jordanie, le champion olympique est accueilli en héros à l'aéroport d'Amman[8],[9]. Il est reçu au palais royal par le roi Abdallah II et la reine Rania al-Yassin[10]. Étudiant à l'Université de Jordanie en éducation sportive, il devient une vedette nationale après son succès[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques
Championnats du monde
Jeux asiatiques
Universiade
Championnats du monde juniors
  • Médaille d'or, Coupe du Monde Médaille d'or des Championnats du monde juniors de 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Deux athlètes jordaniens ont terminé troisième au taekwondo aux Jeux olympiques 1988 mais le sport est alors en démonstration et les médailles ne sont pas reconnues. Elles ne le sont qu'à partir des Jeux olympiques 1988 lorsque le taekwondo devient officiellement un sport olympique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) World Taekwondo, « Ahmad Abughaush - Never Quit Believing in Your Dream » [vidéo], Youtube, (consulté le ).
  2. (en) « Rio Olympics 2016: Ahmad Abughaush wins historic gold for Jordan in taekwondo », sur bbc.com, (consulté le ).
  3. « La Jordanie remporte la première médaille olympique de son histoire, Ahmad Abughaush en or », sur www.lequipe.fr, (consulté le ).
  4. (en) Olympic, « Jordan's Abughaush wins Men's 68kg Taekwondo gold » [vidéo], Youtube, (consulté le ).
  5. (en) Wally Downes Jr., « Rio Olympics 2016: Jordan win first ever gold after taekwondo hero Ahmad Abughaush makes a run for it », The Sun, (consulté le ).
  6. (en) Des Bieler, « Ahmad Abughaush wins Jordan’s first Olympic medal, a gold in taekwondo », The Washington Post, (consulté le ).
  7. a et b (en) « Taekwondo: Abughaush kicks down medal barrier for Jordan », Reuters, (consulté le ).
  8. « JO-2016: le Jordanien Abughaush accuelli en héros à Amman après sa médaille historique », Le Parisien, (consulté le ).
  9. (en) Associated Press, « Taekwondo gold medalist Ahmad Abughaush returns home to royal welcome », sur espn.com, (consulté le ).
  10. a et b « Rencontre avec Ahmad Abughaush, premier champion olympique de Jordanie », sur olympic.org, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :