Adyumba (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Adyumbas)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adyumba.
Adyumbas
Populations significatives par région
Autres
Langues dialecte du myènè
Religions Okouyi,djembè, christianisme
Ethnies liées Myènè (Orungu, Galwa, Enenga, Nkomi, Mpongwè)

Les Adyumba sont un peuple d'Afrique centrale établi au Gabon autour du lac Azingo dans la Province de l'Estuaire et dans celle du Moyen-Ogooué[1].C'est une tribu qui formait un clan des Mpongwé et qui avait pour descendant Ngwemyene (l’ancêtre : ngwe=mère et myene=langue, ethnie, tribut) .

Aujourd'hui la plupart vivent de la pêche, de cultures vivrières et du petit commerce[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est un dialecte du myenè, l'adyumba (ou dyumba, ajumba, adjumba)[2].Le terme dialecte est pour Baudoin une variante régionale d'une langue importante pour identifier la communauté qui la parle. La langue Myenè ou Omyenè est divisée en plusieurs groupes dont les Galaw, Enanga, Nkomi, Orungu et Adjamba. Dans cette subdivision dialectale se trouve d'autres sous subdivisions qui sont le produit d'une satisfaction sociale car ses petits groupes de langues sont constitués de sociétés différentes. Les myenè sont installés dans trois provinces du Gabon dont L'Estuaire, le Moyen-Ogooué et l'Ogooué-Maritime.Chaque groupe a une localisation bien déterminée, les Mpongwe sont dans les rives de l'Estuaire(Libreville), les Galaw se situent à Lambaréné (Moyen-Ogooué) dans les grands lacs(Onangués, Ezanga), les Adyumba sont dans le lac Azingo et le lac wambè, les orungu au cap Lopez à Port- gentil (Ogooué-Maritime) et les Enanga au lac zilè .

La cuisine ADYUMBA et OMYENE[modifier | modifier le code]

Les Adyumba et les Myene sont connus pour leur bonne cuisine[réf. nécessaire]. Les points forts de cette cuisine sont les entrées, les apéritifs, la cuisson au four. Dans le passé, ils ont été les seuls à être en contact avec les Européens sur la côte et cela leur a permis d’évoluer dans ce domaine. Contrairement à la cuisine des autres ethnies qui se développe souvent sur la base d'une cuisson de viande de brousse, celle des Adyumba et Myene est plutôt une cuisine d'aliments frais qui est fortement mixé avec la cuisine créole. Leur spécialité est la sauce de crabe pimentée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) James Stuart Olson, « Adyumba », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 10 (ISBN 9780313279188)
  2. (en) Fiche langue (code «mye») dans la base de données linguistique Ethnologue.

http://gaboncultura.blogspot.fr/2010/07/la-cuisine-myene-omyene.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David E. Gardinier, Historical dictionary of Gabon, Scarecrow Press, Metuchen, Londres, 1994, 466 p. (ISBN 978-0-8108-2768-4)
  • (en) Karl David Patterson, The northern Gabon coast to 1875, Clarendon Press, Oxford, 1975, 167 p. (ISBN 978-0-19-821696-4)
  • (fr) Albert Aléwina Chavihot et Jean-Avéno Davin, Les Adyumba du Gabon : de la petite valise de Nènè, Éditions Raponda Walker, Libreville, 2000, 196 p. (ISBN 978-2-912776-18-1)
  • (fr) Elikia M'Bokolo, Noirs et blancs en Afrique équatoriale : les sociétés côtières et la pénétration française, vers 1820-1874, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, 1981, 302 p.
  •  : Écriture et standardisation des langues gabonaises [Texte imprimé] / sous la direction de Jacques Hubert & Paul Achille Mavoungou ; préface de J.T. Kwenzi-Mikala, Stellenbosch : Sun Press, 2010,210 p
  • GAULME FRANCOIS, le pays de cama, un ancien état côtier du Gabon et de ses origines broché, Édition Karthala, 1981,272 p, (ISBN 9782865370214)
  • (fr) Annie Merlet, Légendes et histoire des Myéné de l'Ogooué, Centre culturel français A. de Saint-Exupéry, Libreville ; Sépia, Paris, 1990, 160 p.  (ISBN 2907888013)

Articles connexes[modifier | modifier le code]