Adolf Hitler Uunona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adolf Hitler Uunona
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Adolf Hitler Uunona dit Adolf H. Uunona ou Adolf Uunona, né vers dans le Sud-Ouest africain, est un militant anti-apartheid[1],[2],[3],[4] et homme politique namibien, membre de la SWAPO.

Le [5], il est élu administrateur[1],[2],[3],[4] (ou conseiller[6],[7],[8]) de la circonscription d'Ompundja avec 84,88% des suffrages exprimés[1],[8] soit 1 196 voix contre 213 pour son opposant Mumbala Abner des Patriotes indépendants pour le Changement (en)[9],[10]) lors des élections régionales namibiennes. Le , il prête serment sur la constitution namibienne[4]. Le lendemain, il accorde une interview au quotidien allemand Bild[11] et acquiert, à cette occasion[7], une renommée internationale en raison de ses prénoms atypiques[12].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Adolf H. Uunona commence sa carrière politique en tant que militant anti-apartheid à l'époque où la Namibie était sous l'administration de ce régime raciste et ségrégationniste d'origine sud-africaine[1],[2],[3],[4]. Il est régulièrement élu conseiller régional depuis 2005[9],[13]. Lors des élections régionales de 2020, il est mentionné comme « Adolf H. Uunona » sur les bulletins électoraux, son nom complet n'étant révélé qu'après divulgation des résultats par la commission électorale (en)[14], dirigée par Mme Notemba Tjipueja[10]. Sa bonne performance lors de ces dernières élections est en décalage avec celles de son parti, la SWAPO, qui, bien que demeurant majoritaire dans le pays, perd à cette occasion la gestion d'une trentaine de villes et villages, principalement en raison des scandales de corruption (notamment dans le secteur halieutique) qui l'ont récemment éclaboussé[11],[15],[16].

Des prénoms atypiques[modifier | modifier le code]

Baptisé Adolf Hitler par son père, en référence évidente au dictateur allemand du même nom, il ne voit tout d'abord aucun problème à porter ces prénoms, Adolf étant largement répandu en Namibie qui est une ancienne colonie allemande[3]. Il déclare notamment : « Pour moi, c'était un nom tout à fait normal quand j'étais enfant. Ce n'est qu'à l'adolescence que j'ai compris : cet homme voulait soumettre le monde entier et tuer des millions de Juifs. Je n'ai rien à voir avec toutes ces choses »[3],[8]. Il attribue le choix de son prénom à l'ignorance de son paternel : « Mon père m'a nommé d'après cet homme. Il n'a probablement pas compris ce qu'Adolf Hitler représentait »[7]. Désormais adulte, monsieur Uunona refuse de faire changer son prénom, expliquant cette décision de la manière suivante : « C'est dans tous les documents officiels, c'est trop tard pour ça »[1],[4]. Cependant, il n'utilise pas l'épithète « Hitler » et se fait appeler Adolf Uunona en public et Adolf tout court en privé, par sa femme et ses amis notamment[4],[5],[7],[8].

Adolf H. Uunona a une attitude ambivalente à l'égard de son prénom : il n'hésite pas à plaisanter à propos de celui-ci, déclarant notamment après son élection qu'il n'a pas de volonté de « dominer le monde » et ne souhaite pas « conquérir Oshana tout de suite »[4],[7],[8],[9],[10],[12],[13],[14]. Mais il se montre également agacé par le trop plein d'intérêt porté à celui-ci, déclarant notamment à l'AFP : « Il n'y a vraiment aucune raison pour que nous soyons là, assis à discuter de mon nom. En quoi est-ce que cela contribuera au développement de la Namibie ? »[6],[7],[8]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e R.M., « Adolf Hitler élu avec 85% des voix », Le Matin, (consulté le )
  2. a b et c « Élu avec 85% des voix, Adolf Hitler remporte les élections régionales en Namibie », L'Indépendant, (consulté le )
  3. a b c d et e Théo Ruiz, « Insolite : Adolf Hitler vient d'être élu en Namibie », Midi libre, (consulté le )
  4. a b c d e f et g « Un certain Adolf Hitler élu en Namibie », sur CNEWS.fr, (consulté le )
  5. a et b (en) « Politician Named Adolf Hitler Elected in Namibia | World », sur AlKhaleejToday.co, (consulté le )
  6. a et b « Un certain Adolf Hitler élu en Namibie », Sud Ouest, (consulté le )
  7. a b c d e et f « Namibie : un élu régional s'appelle… Adolf Hitler », Le Point, (consulté le )
  8. a b c d e et f Cornelia Trefflich et Thomas Seymat, « Adolf Hitler élu à 84,88%... en Namibie », Euronews, (consulté le )
  9. a b et c (en) Ben Axelson, « A man named Adolf Hitler won an election in Africa because 2020 isn’t over yet », sur Syracuse.com, (consulté le )
  10. a b et c (en) Jennifer Hassan, « Man named Adolf Hitler Uunona wins election in Namibia, says he isn’t seeking ‘world domination’ », sur The Washington Post, (consulté le )
  11. a et b (de) Sebastian Geisler, « Adolf Hitler in Namibia gewählt! Der Politiker heißt wirklich so! », Bild, (consulté le )
  12. a et b (en) Kyle Zeeman, « Adolf Hitler Uunona wins Namibian local election ... but has no plans to invade South Africa », Daily Dispatch, (consulté le )
  13. a et b (en) Basit Mahmood, « Adolf Hitler Wins Election in Namibia, Has No Plans for World Domination », Newsweek, (consulté le )
  14. a et b (no) Ingrid Treborg, « Adolf Hitler vant valget i Namibia », sur TV2.no, (consulté le )
  15. (en) « Namibia: Man named after Adolf Hitler wins local election », sur BBC.com (consulté le )
  16. (en) « Namibian politician named after Adolf Hitler tells German newspaper there's nothing to fear », sur DW.com (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]