Adelphobates galactonotus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Herpétologie.

Adelphobates galactonotus
Description de l'image Dendrobates galactonotus.jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Dendrobatidae
Sous-famille Dendrobatinae
Genre Adelphobates

Nom binominal

Adelphobates galactonotus
(Steindachner, 1864)

Synonymes

  • Dendrobates galactonotus Steindachner, 1864
  • Dendrobates paraensis Boulenger, 1913

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 22/10/87

Adelphobates galactonotus est une espèce d'amphibiens de la famille des Dendrobatidae[1].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Adelphobates galactonotus selon l'UICN (consulté le 10 fev. 2013).

Cette espèce est endémique du Brésil[1]. Elle se rencontre dans les États du Pará, du Maranhão et du Tocantins[2].

Elle vit dans la forêt tropicale humide. C'est une espèce terrestre qui vit sur la litière de feuille[2].

Reproduction[modifier | modifier le code]

La reproduction se fait dans des flaques d'eau temporaires. Les œufs sont déposés sur le sol, les têtards sont ensuite transportés dans de l'eau[2].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Dans sa publication originale, Steindachner attribue le taxon Dendrobates galactonotus à Leopold Fitzinger toutefois, selon l'ASW, c'est clairement Steindachner qui en a effectué la description[1].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Steindachner, 1864 : Batrachologische Mittheilungen. Verhandlungen der Kaiserlich-Königlichen Zoologisch-Botanischen Gesellschaft in Wien, vol. 14, p. 239–288 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]