Action Justice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Action Justice

Titre original Action Justice
Genre Série judiciaire
Production Jacques Nahum
Acteurs principaux Alexandra Kazan, Pierre-Loup Rajot, Cyril Lecomte
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 3, Action
Nb. d'épisodes 3
Durée 3 × 90 minutes
Diff. originale

Action Justice est une série télévisée française en trois épisodes de 90 minutes créée par Sylvie Noachovitch (avocate), Roland Agret (victime d'une erreur judiciaire et fondateur de l'association « Action Justice »), Roger-Marc Moreau (criminaliste), et Louis Bériot (scénariste). Elle est diffusée entre le et le sur France 3 et rediffusée sur Action, 13e rue, Canal Jimmy et sur Série Club.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Marseille, l'avocate Sophie Latour se démène face aux erreurs judiciaires. Elle peut compter sur le soutien de ses amis, Paul et Yves. Ces trois héros citoyens, bénévoles dans une association, traquent l'injustice[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Une mère indigne[modifier | modifier le code]

  • Réalisateur : Alain Schwartzstein
  • Diffusion :
  • Avec : Catherine Alcover (juge d'instruction), Franck Gourlat (Jérôme Gaubert), Valérie Leboutte (Barbara Gaubert), Antoinette Moya (Clémence Bourdhon), Yves Pignot (Pierre Bourdhon) …
  • Résumé : Alice Bourdhon, divorcée, est déchue de ses droits maternels sur son fils, Adrien. Effondrée, elle tente de mettre fin à ses jours en se jetant sous la camionnette de Paul Mercier. L'association « Action justice » va lui venir en aide …[2]'[3]

Épisode 2 : Un mauvais médecin[modifier | modifier le code]

  • Réalisateur : Jean-Pierre Igoux
  • Diffusion :
  • Avec : François-Régis Marchasson (Docteur Maurois), Louis Navarre (Procureur Dalembert), Jérémy Coetto (Michaël), Laurence Cormerais (Carole Vernoux) …
  • Résumé : Le docteur Maurois sort de prison après une condamnation pour viol. Incapable de se réinsérer, il s'isole. Sa famille fait appel à l'équipe d'«Action justice» dans le but de plaider sa cause auprès de l'Ordre des médecins …[4]

Épisode 3 : Déclaré coupable[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]