Acipenser stellatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Acipenser stellatus
Description de cette image, également commentée ci-après
Acipenser stellatus, planche zoologique
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Osteichthyes
Classe Actinopterygii
Sous-classe Chondrostei
Ordre Acipenseriformes
Sous-ordre Acipenseroidei
Famille Acipenseridae
Sous-famille Acipenserinae
Genre Acipenser

Nom binominal

Acipenser stellatus
Pallas, 1771

Synonymes

  • Acipenser helops Pallas, 1814[1]
  • Acipenser ratzeburgii Brandt, 1833[1]
  • Acipenser rostratus Brandt & Ratzeburg, 1833[1]
  • Acipenser seuruga Bonnaterre, 1788[1]
  • Acipenser stellatus danubialis Brusina, 1902[1]
  • Acipenser stellatus donensis Lovetsky, 1834[1]
  • Acipenser stellatus illyricus Brusina, 1902[1]

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2cde :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 01/04/98

Acipenser stellatus, communément appelé Esturgeon étoilé[2] (appellation reconnue par la FAO) ou Sevruga[2] (russe : севрюга[2]), est une espèce de poissons de la famille des acipenséridés. C'est le plus petit des esturgeons.

Répartition[modifier | modifier le code]

Acipenser stellatus se rencontrait dans la mer Noire, la mer Caspienne et la mer Égée[3]. Ce poisson est désormais absent de la mer Égée[3] et, dans le bassin de la mer Noire, les dernières populations sauvages qui remontent le Danube subissent la pression d'une surpêche[3]. Il en est de même en mer Caspienne où les dernières zones de reproduction sont en forte décroissance[3]. Pratiquement toutes les femelles génitrices voient leurs œufs prélevés avant d'atteindre le barrage de Volgograd[3]. La surpêche va très rapidement détruire toutes les populations sauvages[3]. La survie de cette espèce dépendra de la gestion faite par les pêcheries et de la lutte contre le braconnage[3]. En se basant sur les observations faites sur la Volga et l'Oural, il est estimé que la population a perdu au moins 80 % de ses effectifs (voire pratiquement 100 %) sur les trois dernières générations (soit entre 30 et 40 ans)[3].

Description[modifier | modifier le code]

La taille maximale connue pour Acipenser stellatus est de 2,20 m[2] pour un poids de 80 kg[2]. Mais sa taille habituelle est d'environ 1,25 m[2]. L'âge maximal enregistré est de 27 ans[2].

Son museau, très long avec deux rangées de barbillons, est caractéristique. Il est anadrome[2]. Sa nourriture est composée d'algues et de petits crustacés[2]. Son corps est tacheté, brun et très foncé. La femelle produit des œufs (caviar) à partir de 7 ans. Entre 2 et 8 kg de caviar sont issus de chaque poisson.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (22 septembre 2018)[4] :

  • sous-espèce Acipenser stellatus donensis Lovetsky, 1834
  • sous-espèce Acipenser stellatus ponticus Movchan, 1970
  • sous-espèce Acipenser stellatus stellatus Pallas, 1771

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom spécifique, du latin stellatus, « parsemé d'étoiles », fait référence aux marques et tubercules présents sur sa tête[5].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • (en) Pallas, 1814 : Zoographia Rosso-Asiatica, sistens omnium animalium in extenso Imperio Rossico et adjacentibus maribus observatorum recensionem, domicilia, mores et descriptiones anatomen atque icones plurimorum. Academia Scientiarum, Petropolis, vol. 3, n. 1, pp. 1-428[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g World Register of Marine Species, consulté le 22 septembre 2018
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i FishBase, consulté le 22 septembre 2018
  3. a, b, c, d, e, f, g et h UICN, consulté le 22 septembre 2018
  4. NCBI, consulté le 22 septembre 2018
  5. EtyFish, consulté le 22 septembre 2018
  6. Catalog of Fishes, consulté le 22 septembre 2018

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :