Aboubacry Moussa Lam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lam.

Aboubacry Moussa Lam (né en 1953) est un égyptologue sénégalais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aboubacry Moussa Lam est né en 1953 dans un petit village de la vallée du fleuve Sénégal, Sinthiou Dangdé. Outre le français, Il écrit également de nombreux ouvrages en pulaar.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • La fièvre de la terre, 1990
  • De l'origine égyptienne des Peuls, 1993
  • Le Sahara ou la vallée du Nil : aperçu sur la problématique du berceau de l'unité culturelle de l'Afrique Noire, 1994
  • Les chemins du Nil : les relations entre l'Egypte ancienne et l'Afrique noire, 1997
  • L'affaire des momies royales : la vérité sur la reine Ahmès-Nefertari, 2000
  • L'unité culturelle égypto-africaine à travers les formes et les fonctions de l'appui-tête, 2003

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luka Lusala lu ne Nkuka, « L'Egypte ancienne et l'Afrique noire chez Aboubacry Moussa Lam », dans Renaître, n° 17, 15 septembre 2004, p. 33
  • Fabrice Hervieu-Wane, « Aboubacry Lam. L'ambassadeur des pharaons noirs », dans Dakar l'insoumise, Éditions Autrement, Paris, 2008, p. 184-191

Liens externes[modifier | modifier le code]