Abou Hafs al-Chahri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Osama Hamud Gharman al-Chahri

Alias
Abou Hafs al-Chahri
Naissance
Riyad, Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Décès (à 29 ans)
Nord-Waziristan, Flag of Pakistan.svg Pakistan
Nationalité Flag of Saudi Arabia.svg Saoudienne

Abou Hafs al-Chahri ( - ), de son vrai nom Osama Hamud Gharman al-Chahri[1], est un islamiste saoudien. Membre d'Al-Qaïda, il était présenté comme le chef opérationnel de la nébuleuse au Pakistan[2]. Son nom était inscrit sur la liste des « 85 terroristes les plus recherchés » par Riyad, publiée en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît le à Riyad.

Selon des sources américaines, il aurait rejoint Al-Qaida avant les Attentats du 11 septembre 2001[3]. Au sein de la nébuleuse, Al-Chahri assurait la sécurité d'Oussama Ben Laden, le fondateur du réseau. Il était également chargé de l'entraînement de djihadistes.

Sous la direction d'Ayman al-Zawahiri, le successeur d'Oussama Ben Laden, Abou Hafs al-Chahri, organisait la collaboration entre Al-Qaida et le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), principale mouvance des talibans pakistanais dirigée par Hakimullah Mehsud[4]. Il était le chef opérationnel présumé d'Al-Qaïda au Pakistan, bien que cela ne soit pas prouvé.

Décès[modifier | modifier le code]

Abou Hafs al-Chahri est mort le 11 septembre 2011 à la suite de l'attaque d'un drone américain dans les régions tribales du Pakistan (Nord-Waziristan). Son décès a été confirmé quelques jours après.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Al Qaeda's operations chief for Pakistan reported killed in Predator strike The Long War Journal, 15 septembre 2011
  2. « Al-Qaïda, le chef opérationnel au Pakistan tué », Paris Match, 16 septembre 2011
  3. (en) Abu Hafs al Shahri confirmed killed in Predator strike in Pakistan The Long War Journal, 17 septembre 2011
  4. france24.com France 24, 15 septembre 2011