Aéroport Douglas-Charles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport Douglas-Charles
Douglas–Charles Airport
Image illustrative de l'article Aéroport Douglas-Charles
Localisation
Pays Drapeau de la Dominique Dominique
Ville Roseau
Date d'ouverture 22 novembre 1961
Coordonnées 15° 32′ 49″ nord, 61° 18′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Dominique

(Voir situation sur carte : Dominique)
DOM
DOM
Informations aéronautiques
Code AITA DOM
Code OACI TDPD
Type d'aéroport civil

L'aéroport Douglas–Charles (code AITA : DOM • code OACI : TDPD), anciennement connu sous le nom de Melville Hall, est un aéroport situé sur la côte nord-est de la Dominique, à 3,2 km au nord-ouest de Marigot, il est à environ une heure de route à partir de la deuxième plus grande ville, Portsmouth. Il est l'un des deux aéroports de l'île de la Dominique, l'autre étant l'aéroport Canefield situé à 5 km au nord-est de Roseau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Melville Hall a été choisi comme site pour installer le principal aéroport de la Dominique en 1944, c'est le seul endroit sur l'île avec vaste terrain plat[1]. C'est seulement après l'achèvement de la Transinsular Route de Belles à Marigot, en 1958, que les travaux de l'aéroport ont commencé[1],[2]. L'aéroport a ouvert le 22 novembre 1961, et a d'abord été desservi par le Dakota du BWIA[2].

En 2006, un programme d'expansion de l'aéroport et de mise à niveau a été lancé.

Le premier atterrissage de nuit en utilisant les Règles de Vol aux instruments (IFR) a été réalisé le 9 août 2010 par la compagnie Winair[3].

L'aéroport a été renommé de Melville Hall à Douglas–Charles le 27 octobre 2014 en l'honneur des premiers Ministres Rosie Douglas et Pierre Charles[4].


Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

Passager[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Air Antilles Express Martinique Aimé Césaire, Guadeloupe - Pôle Caraïbes
Air Sunshine Saint-Martin - Princess Juliana, San Juan - Luis-Muñoz-Marín, Anguilla - Clayton J. Lloyd, Newcastle - Vance W. Amory (en), Tortola - Terrance B. Lettsome (en), Virgin Gorda (Valley)
Charter: Saint-Vincent - Argyle (en), Saint-Georges - Maurice Bishop, Port-d'Espagne - Piarco
BVI Airways Saint-Martin - Princess Juliana
Conviasa Porlamar-Del Caribe Santiago Mariño
Fly Montserrat Charter: Montserrat (J. A. Osborne)
Hummingbird Air Christiansted - H. E. Rohlsen, Charlotte Amalie - Cyril E. King
LIAT Saint John's - V. C. Bird, Bridgetown - Grantley-Adams, Guadeloupe - Pôle Caraïbes, Sainte-Lucie - George. F. L. Charles, San Juan - Luis-Muñoz-Marín, Saint-Martin - Princess Juliana
St Barth Commuter Charter: Saint Barthélémy Saint-Jean–Gustave III
Seaborne Airlines San Juan - Luis-Muñoz-Marín
Trans Anguilla Airways Charter: Anguilla - Clayton J. Lloyd
Winair Guadeloupe - Pôle Caraïbes, Saint-Martin - Princess Juliana

Fret[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Lennox Honychurch, The Dominica Story, Macmillan Publishing, (ISBN 0-333-62776-8), « Development and Welfare », p. 191
  2. a et b (en) Basil E. Cracknell, Dominica, David & Charles Ltd, (ISBN 0-8117-0531-5), p. 103–104
  3. (en) Staff, « First Ever Night Landing Conducted at Melville Hall Airport », Dominica Central Newspaper,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « It is now Douglas-Charles Airport », Dominica News Online,‎ (lire en ligne)