Aéroport de Madère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aéroport Cristiano-Ronaldo)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aéroport international de Madère Cristiano Ronaldo
Aeroporto da Madeira Cristiano Ronaldo
Image illustrative de l’article Aéroport de Madère
Localisation
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Ville Santa Cruz (Île de Madère)
Coordonnées 32° 41′ 53″ nord, 16° 46′ 28″ ouest
Altitude 59 m (194 ft)

Géolocalisation sur la carte : Madère

(Voir situation sur carte : Madère)
FNC
FNC
Pistes
Direction Longueur Surface
05/23 2 781 m (9 124 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA FNC
Code OACI LPMA
Nom cartographique FUNCHAL
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire ANAM - Aeroportos e Navegação Aérea da Madeira, SA
Vue des piliers qui soutiennent la piste.

L'aéroport de Madère (nom complet Aéroport International de Madère Cristiano Ronaldo (en portugais : Aeroporto Internacional da Madeira Cristiano Ronaldo) (code AITA : FNC • code OACI : LPMA) est un aéroport international portugais, situé sur l'île de Madère. Il portait le nom d'aéroport Santa-Catarina jusqu'au , date à laquelle il est rebaptisé du nom du footballeur Cristiano Ronaldo.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'aéroport se situe à l'extrémité orientale de l'île de Madère, à 16 km de la capitale Funchal, sur la commune de Santa-Cruz. À cause des conditions climatiques propices aux rafales de vent, il est considéré comme l'un des aéroports les plus dangereux du monde[1],[2],[3]. La particularité de cet aéroport est la présence de pylônes en béton armé servant à soutenir une portion de la piste.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • , première liaison aérienne Lisbonne-Funchal (lors d'une tentative infructueuse de traversée de l'Atlantique) réalisée par un hydravion Felixstowe F.3 à moteurs Rolls-Royce Eagle VIII, avec un équipage franco-portugais : Artur de Sacadura Freire Cabral, Carlos Viegas Gago Coutinho, Ortins Bettencourt et Roger Soubiran.
  • , mise en service de l'aéroport actuel et premier vol commercial avec 80 passagers à l'arrivée et 66 à l'embarquement, sur un Dakota immatriculé CS-DGA, sur une piste de 1 600 mètres.
  •  : une Sud Caravelle 10R (EC-BID) affrétée par Aviaco s’écrase en mer lors de l'approche de l’aéroport de Madère. L'accident coûte la vie des 3 membres d'équipage à bord de l'avion[4].
  • , le vol TP 425 (Boeing 727-200) s'est écrasé à la fin de la piste à l'aéroport de Madère. Ce fut le deuxième accident le plus grave dans l'histoire de l'aviation au Portugal qui a causé 131 morts et 33 survivants. Selon l'enquête de l'accident par rapport publié AINC, les facteurs mentionnés étaient les conditions météorologiques défavorables associées à la longueur de la piste et l'erreur humaine.
  •  : vol 730 SA de Transport Aérien, le Sud-Aviation Caravelle s'écrase en mer pendant l'approche de l'aéroport de Madère. L'enquête conclut à une erreur de pilotage. 36 des 52 personnes à bord trouvèrent la mort dans l'accident. C'est le second accident majeur en à peine un mois à Funchal.
  • De 1982 à 1986, la longueur de la piste a été portée de 1 600 mètres à 1 800 mètres par une extension des deux extrémités de la piste, à savoir 50 mètres sur la piste 06 (actuelle 05) dans le sens Funchal-Machico et 150 mètres sur la piste 24 (actuelle 23) dans le sens Machico-Funchal. L'agrandissement du parking a permis de porter la capacité du parking de 5 à 9 avions.
  • , inauguration par le gouvernement régional (Região Autónoma da Madeira) de la nouvelle piste de 2 781 mètres. Les travaux d'agrandissement ont été d'une grande complexité technique : la piste a été construite partiellement sur la mer, cette partie repose sur 180 piliers de béton dans le sens de la piste 23.
  • 2002, inauguration du nouveau terminal passagers, avec restructuration intérieure (nouveaux aménagements et services) et extérieure (nouveaux parkings et accès).
  • , inauguration du parking agrandi et de différents accès à l'aérogare.
  • Le , moins de deux semaines après la victoire de la Selecçao à l'Euro 2016, le président du gouvernement régional de Madère Miguel Albuquerque, annonce que l'aéroport sera renommé en hommage au footballeur natif de Funchal Cristiano Ronaldo, « pour les bons services qu’il a rendus à notre région »[5],[6]. Ceci est effectif depuis le [7].

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Drapeau de la France Aigle Azur Paris-Orly
Drapeau de l'Espagne Air Europa Bilbao, Madrid-Barajas[8]
Drapeau de la France ASL Airlines France Montpellier-Méditerranée, Paris-Charles de Gaulle
Drapeau de l'Autriche Austrian Airlines En saison: Vienne-Schwechat
Drapeau du Portugal Azores Airlines Ponta Delgada-Jean Paul II
Drapeau de l'Espagne Binter Canarias Las Palmas, Porto Santo
Drapeau du Royaume-Uni British Airways Londres-Gatwick
Drapeau de la Belgique Brussels Airlines Bruxelles-National
Drapeau de l'Allemagne Condor Düsseldorf, Francfort, Hambourg-H.-Schmidt, Leipzig/Halle, Hanovre, Munich-F. J. Strauß, Stuttgart

En saison: Cologne/Bonn-Konrad Adenauer

Drapeau de la Turquie Corendon Airlines En saison: Amsterdam-Schiphol
Drapeau du Danemark Danish Air Transport Charter: Aarhus[9]
Drapeau du Royaume-Uni easyJet Bristol, Lisbonne-H. Delgado, Londres-Gatwick, Manchester, Porto-F. Sá-Carneiro
Drapeau de la Suisse easyJet Switzerland Bâle/Mulhouse/Fribourg, Genève-Cointrin
Drapeau de la Suisse Edelweiss Air Zurich
Drapeau de la Pologne Enter Air En saison charter: Dantzig-L. Wałęsa, Katowice-Pyrzowice, Paris-Charles de Gaulle, Poznań(Posnanie)-H. Wieniawski
Drapeau de la Finlande Finnair Helsinki-Vantaa
Drapeau de l'Allemagne Germania Brême, Dresde, Düsseldorf, Erfurt, Hambourg-H.-Schmidt, Nuremberg-A. Dürer Münster/Osnabrück

En saison: Berlin-Tegel[10]

Drapeau de l'Espagne Iberia En saison: Madrid-Barajas
Drapeau de l'Espagne Iberia Regional En saison: Barcelone-El Prat, Bilbao, Madrid-Barajas, Saint-Jacques-de-Compostelle
Drapeau du Royaume-Uni Jet2.com Belfast, Birmingham[11], East Midlands, Édimbourg, Glasgow, Leeds-Bradford, Londres-Stansted, Manchester, Newcastle
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Francfort

En saison: Munich-F. J. Strauß

Drapeau du Luxembourg Luxair Luxembourg-Findel
Neos Milan-Malpensa
Drapeau de la Norvège Norwegian Air Shuttle En saison: Copenhague-Kastrup, Oslo-Gardermoen Stockholm-Arlanda
Drapeau de la Suède Novair En saison: Oslo-Gardermoen, Stockholm-Arlanda
Drapeau du Danemark Primera Air En saison Charter: Bergen, Billund, Göteborg, Oslo-Gardermoen[12], Oulu, Lappeenranta
Scandinavian Airlines En saison: Stockholm-Arlanda
Drapeau de la Lituanie Small Planet Airlines En saison: Vilnius
Drapeau de la République tchèque SmartWings En saison: Lyon-Saint-Exupéry, Prague - Václav-Havel
Drapeau du Portugal TAP Air Portugal Lisbonne-H. Delgado, Porto-F. Sá-Carneiro
Drapeau du Royaume-Uni Thomas Cook Airlines En saison: Manchester
Thomas Cook Airlines Scandinavia En saison: Copenhague-Kastrup, Helsinki-Vantaa
Drapeau des Pays-Bas Transavia Amsterdam-Schiphol
Drapeau de la France Transavia France Lyon-Saint-Exupéry, Nantes-Atlantique, Porto-F. Sá-Carneiro

En saison: Paris-Orly

Drapeau de la République tchèque Travel Service Airlines Charter: Prague - Václav-Havel, Strasbourg
Drapeau de la Pologne Travel Service Polska En saison charter: Katowice-Pyrzowice, Varsovie-Chopin[13]
Drapeau du Royaume-Uni TUI Airways Birmingham, Exeter, Glasgow, Londres-Gatwick, Manchester

En saison: Bournemouth, East Midlands, Londres-Luton

Drapeau de la Belgique TUI fly Belgium Bruxelles-National
Drapeau de l'Allemagne TUI fly Deutschland En saison: Bâle/Mulhouse/Fribourg, Cologne/Bonn-Konrad Adenauer, Francfort, Hanovre, Munich-F. J. Strauß, Stuttgart
Drapeau des Pays-Bas TUI fly Netherlands En saison: Amsterdam-Schiphol
Drapeau de l'Ukraine Ukraine International Airlines En saison charter: Kiev-Boryspil
Drapeau de l'Espagne Volotea Bordeaux-Mérignac, Marseille-Provence

Charter: Nantes-Atlantique, Paris-Beauvais-Tillé, Clermont-Ferrand, Perpignan

Drapeau de l'Espagne Vueling En saison: Barcelone-El Prat

Édité le 03/08/2018

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Atterrissages de haute volée à l'aéroport de Madère », sur Metronews.fr, (consulté le 6 mai 2016)
  2. « Les pistes d'atterrissage les plus dangereuses du monde », sur Skynet.be, (consulté le 6 mai 2016)
  3. « 12 pistes d'atterrissage parmi les plus effrayantes du monde », sur Atlantico, (consulté le 6 mai 2016)
  4. EC-BID Aviation Safety Network
  5. https://www.publico.pt/sociedade/noticia/aeroporto-da-madeira-chamase-agora-cristiano-ronaldo-1739181
  6. http://sicnoticias.sapo.pt/desporto/2016-07-22-Cristiano-Ronaldo-da-nome-a-aeroporto-da-Madeira
  7. « Portugal: Ca y est! L'aéroport de Funchal est renommé «Cristiano Ronaldo» », sur 20minutes.fr (consulté le 24 mars 2017)
  8. « Voos regulares e charters para a ilha da Madeira », sur www.visitmadeira.pt (consulté le 15 juin 2018)
  9. UBM (UK) Ltd. 2018, « STRONG SUMMER OF GROWTH AT AARHUS TRIGGERS NEW SPANISH ROUTE FOR 2017 :: Routesonline », sur www.routesonline.com (consulté le 15 juin 2018)
  10. « Germania - Book cheap flights - flygermania.com », sur Flygermania.com (consulté le 25 août 2017)
  11. UBM (UK) Ltd. 2017, « Jet2 plans Birmingham - Funchal Oct 2017 launch », sur Routesonline.com (consulté le 25 août 2017)
  12. UBM (UK) Ltd. 2017, « Primera Air updates planned new routes in S17 », sur Routesonline.com (consulté le 25 août 2017)
  13. UBM (UK) Ltd. 2018, « Travel Services outlines S18 737 MAX 8 routes for Poland / Slovakia » (consulté le 15 juin 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :