5e bataillon de parachutistes d'infanterie de marine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5e bataillon de parachutistes d'infanterie de marine
image illustrative de l’article 5e bataillon de parachutistes d'infanterie de marine
Insigne du 5e BPIMa

Création 12 décembre 1958
Dissolution 31 décembre 1964
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Troupe de marine
Rôle Infanterie parachutiste
Ancienne dénomination 5e BPIC et 5e BCCP
Insigne des troupes de marine.

Le 5e bataillon de parachutistes d'infanterie de marine (ou 5e BPIMa) est une unité parachutiste dissoute de l'armée française.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Héritier du 1er BPC, du 5e BPC, du 8e BPC créé en 1955. Le 16 janvier 1958 issu du groupe colonial de commandos parachutistes de Madagascar (GCCP Madagascar), le 5e bataillon de parachutistes coloniaux (5e BPC) devient le 5e bataillon de parachutistes d'infanterie de marine (BPIMa) le 1er décembre 1958. Dissous le 31 décembre 1964 il ne sera jamais reconstitué. Il donnera naissance au 2e RPIMa le 1er janvier 1965 à partir des éléments du 5e BPIMa en garnison à Madagascar, le 2e RPIMa sera installé à La Réunion le 10 août 1973 puis au quartier Pierrefond depuis 1980.

Traditions[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

L'insigne du bataillon reprend celui du 5e BCCP.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Chant[modifier | modifier le code]

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 1958 - 1959 : commandant Le Mire
  • 1959 - 1961 : commandant Florentin
  • 1961 - 1962 : commandant Leblond
  • 1962 - 1964 : commandant Guilleminot

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au bataillon[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant servi au sein du régiment[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Histoire des parachutistes français, Société de Production Littéraire, 1975.
  • Collectif, Fédération Nationale des Anciens d'Outre-Mer et anciens combattants des Troupes De Marine, Inspection des Troupes De Marine, Les Troupes De Marine 1622-1984, éditions Lavauzelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Histoire des parachutistes français pages 120, 207 et 264

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]