140 Est 4003 à 4175

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Est 4003 à 4175
SNCF 1-140 A 3 à 175

Identification
Exploitant(s) Est
puis SNCF
Désignation 140 Est 4003 à 4175
1-140 A 3 à 175 SNCF
Type Consolidation
Construction 1904-1914
Service commercial de 1905 à 1954
Production totale 173
Affectation Est
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux oOOOO + T
Foyer Belpaire
Moteur compound
 Cylindres 2 HP et 2 BP

Les locomotives 4003 à 4175 de la Compagnie des chemins de fer de l’Est ont été construites dans les premières années du XXe siècle en réponse à la demande croissante de capacités de traction du fait de l'augmentation du trafic de pondéreux dans le bassin sidérurgique industriel de Lorraine.

Genèse[modifier | modifier le code]

Ces machines sont issues des prototypes 4001 et 4002 commandés par la Compagnie de l'Est à la Société alsacienne de constructions mécaniques. Ces deux prototypes étaient identiques aux 140 Midi 4001 à 4018 de la compagnie des chemins de fer du Midi.

À l'Est, les locomotives de série sont réparties entre trois séries construites par les Ateliers d'Épernay et divers constructeurs de l'industrie privée[Lesquels ?] :

  • La première, 4003 à 4017, a été mise en service en 1905-1906 et est identique aux prototypes 4001 et 4002.
  • La seconde série, 4018 à 4070, a été mise en service entre 1907 et 1909 et ne diffère que de quelques sections de passage de vapeur par rapport à la première série.
  • La troisième et dernière série, les 4071 à 4175, a été livrée entre 1911 et 1914 et comporte la surchauffe (21 éléments de type Schmidt).

Utilisation et services[modifier | modifier le code]

Prévues pour assurer la remorque de trains lourds, ces machines ont été affectées dans nombre de dépôts de tout l'est de la France, comme Nancy, Bar-le-Duc, Reims, Troyes, Saint-Dizier, Vesoul, Belfort, Châlons, etc. Sur lignes faciles les locomotives équipées de la surchauffe étaient à même d'assurer des trains de 1 200 à 1 500 tonnes à 40-45 km/h, des pointes à plus de 50 km/h étant possibles. 340 tonnes peuvent être emmenées à 20 km/h en rampe de 20 à 22,5‰.

Elles assurèrent également des trains omnibus de sections grandes lignes.

À la SNCF[modifier | modifier le code]

En 1938, les 173 unités figurent à l'inventaire de la nouvelle SNCF et sont ré-immatriculées : 1-140 A 3 à 175.

Description[modifier | modifier le code]

Ces Consolidation disposaient d'un moteur compound à 4 cylindres à distribution Walschaerts. Boîte à feu Belpaire avec soupapes Adams, dôme de vapeur renfermant un tuyau Crampton, régulateur horizontal type Est.

Tenders[modifier | modifier le code]

D'origine, il s'agissait de tenders à deux essieux contenant 13 m3 d'eau et 5 tonnes de charbon, de masse totale en ordre de marche de 33,5 tonnes. Les 4091 à 4175 furent dotées de tenders à trois essieux de 22 m3 de capacité et 8 tonnes de charbon ayant une masse en charge de 50,6 tonnes. Ces tenders furent progressivement également affectés aux premières machines.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Surface de grille : 2,8 m2
  • Surface de chauffe : 239 m2 (4003 à 4070), 153 m2 (4071 à 4175)
  • Surface de surchauffe : 0 m2 (4003 à 4070), 37 m2 (4071 à 4175)
  • Nombre d'éléments :
  • Nombre de cylindres : 2 HP et 2 BP
  • Diamètre cylindres HP : 390 mm (4003 à 4070), 415 mm (4071 à 4175)
  • Course pistons HP : 650 mm
  • Diamètre cylindres BP : 600 mm (4003 à 4070), 635 mm (4071 à 4175)
  • Course pistons BP : 650 mm
  • Timbre de la chaudière : 16 kg/cm²
  • Diamètre des roues motrices : 1 400 mm
  • Diamètre des roues porteuses : 850 mm
  • Masse à vide : tonnes
  • Masse en ordre de marche : 74,4 tonnes
  • Masse adhérente : 65 à 65,8 tonnes
  • Longueur hors tout de la locomotive seule : 11,37 m
  • Puissance maximum indiquée : kW
  • Puissance maximum à la jante : kW
  • Puissance maximum au crochet du tender : kW
  • Effort de traction maximum théorique : 222 KN (4003 à 4070), 251 KN (4071 à 4175)
  • Effort de traction maximum limité par l'adhérence : (évaluation) 195 KN
  • Vitesse maxi en service : 75 km/h

Tender:

  • Tare du tender :
  • Capacité en eau : 13 m3 (4003 à 4090), 22 m3 (4091 à 4175)
  • Capacité en charbon : 5 tonnes (4003 à 4090), 8 tonnes (4091 à 4175)
  • Masse du tender en ordre de marche : 33 tonnes (4003 à 4090), 50 tonnes (4091 à 4175)
  • Masse totale locomotive + tender : tonnes
  • Longueur du tender : 7.633 m(4091 a 4175)
  • Longueur totale locomotive + tender : 19.003 m(4091 a 4175)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lucien-Maurice Vilain, « L'Évolution des locomotives à vapeur de la compagnie des chemins de fer de l'Est 1853-1938 », 1980, éditions Pygmalion, (ISBN 2-85704-081-4)
  • Jean-Paul Geai, « Les Consolidation 4001 à 4175 de la Compagnie de l'Est », Le Train, n°294, 295 et 296, octobre, novembre et décembre 2012.

Article connexe[modifier | modifier le code]