Éric Taladoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éric Taladoire
Professeur Taladoire et son chat.jpg
Éric Taladoire en 2013.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Directeur de thèse

Éric Taladoire est un historien et archéologue mésoaméricaniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Normalien en 1967, Éric Taladoire est agrégé d’histoire (1972) et docteur d’État. Professeur émérite d'archéologie précolombienne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste des terrains de jeu de balle en Mésoamérique et de l’histoire de la recherche archéologique[1]. Il a participé aux fouilles des sites mayas de Toniná, Xculoc (en), Xcalumkin, Balamku et Rio Bec.

Il a été membre du comité de rédaction du Journal de la Société des américanistes. Il est directeur de collection des British Archaeological Reports (en)[1] et fait actuellement partie du comité de rédaction des Anales de Antropología (es) de l’Université nationale autonome du Mexique[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Les terrains de jeu de balle en Mésoamérique et dans le sud-ouest des Etats-Unis. Coll. Etudes Mésoaméricaines II:4; MAEFM, México.
  • 1983 : La Vie quotidienne des Mayas et des Aztèques, Hachette.

1990 avec P. Becquelin: Tonina, une cité maya du Chiapas. Coll. Etudes Mésoaméricaines I, vol. 6:4. CEMCA, México

  • 2001 : Note sur quelques collections amérindiennes de Guyane dans les musées français
  • 2002 : La Mésoamérique : Archéologie et art Précolombien
  • 2003 : Les Mayas
  • 2012 : Ballgames and Ballcourts in Prehispanic Mesoamerica : A Bibliography, Paris Monographs in American Archaeology, n°29, BAR International Series 2338, Oxford.
  • 2012 : Les trois codex mayas, Balland, Paris.
  • 2014 : D'Amérique en Europe. Quand les Indiens découvraient l'Ancien Monde ( 1493-1892), CNRS Éditions (ISBN 978-2271081148).
  • 2016 : Les Contre Guérillas françaises dans les Terres Chaudes du Mexique (1862-67). Des forces spéciales au XIXe siècle. L’Harmattan, Paris.
  • 2016 : avec Patrice Lecoq, Les civilisations précolombiennes, coll. Que sais-je?, Presses universitaires de France, Paris.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice d'autorité sur le site de l'UMR 8096 « Archéologie des Amériques ».
  2. (es) Equipo editorial de Anales de Antropología, sur le site universitaire mexicain revistas.unam.mx.

Liens externes[modifier | modifier le code]