Équipe cycliste Tigra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tigra
Informations
Statut
Équipe pro (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Drapeau de la France France (1950-51)
Drapeau de la Suisse Suisse (1952-69)
Création
Disparition
Encadrement
Directeurs sportifs
Erich Grieshaber (d) (-)
Jean de Gribaldy (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dénominations
-
Tigra
-
Tigra-Meltina
Tigra-Grammont-De Gribaldy
Tigra-Enicar
Tigra

L'équipe cycliste Tigra est une ancienne équipe suisse de cyclisme professionnel sur route, qui a existé entre 1950 et 1969.

Description[modifier | modifier le code]

Tigra (vélo), sponsor de cette équipe, était une marque de cycles suisse. Grammont, un fabricant français de radios et de téléviseurs, basé en région parisienne. On notera une variante d'appellation de l'équipe pour les courses en Suisse et en Allemagne avec Tigra-Enicar.

L'entreprise Tigra[modifier | modifier le code]

La fabrique de vélos Tigra a été créée par Paul-Edouard Piguet, mécanicien et représentant de cycles, en 1950 à Chavannes-près-Renens avec son ami Eric Grieshaber[1]. Après le départ de Piguet, Griesshaber vendit Tigra à l'entreprise Maschinenfabrik Gränichen AG (MAFAG), qui produisait également le vélo d'ordonnance 05 de l'armée suisse, qui elle-même fut revendue dans les années 1980[2]. Pour les cycles, Tigra s'inscrit dans une lignée de classiques du vélo suisse avec d'autres marques comme Allegro (vélo), Condor, Cilo, Cosmos (entreprise), Mondia, Villiger[3].

Coureurs[modifier | modifier le code]

  • Beuffeuil, Pierre
  • Brand, Karl
  • Groussard, Joseph
  • Guimbard Henri
  • Gutty, Paul
  • Gyger, Klaus
  • Hagmann, Robert
  • Hauser, Rudolf
  • Ignolin, Guy
  • Jourden, Jean
  • Pfenninger, Louis
  • Pfenninger, Fritz
  • Reaux, Raymond
  • Zollinger, Paul
  • Zweifel, Hansruedi

Principaux résultats[modifier | modifier le code]

  • 1er à Iffendic (Guy Ignolin)
  • 1er à Plancoët (Guy Ignolin)
  • 1er à Bégard (Guy Ignolin)
  • 1er à Pleyber-Christ (Guy Ignolin)
  • 1er à Quimper-Guezennec (Guy Ignolin)
  • GP Aix-en-Provence (FRA) (Jean Jourden)
  • 4e étape Tour de Romandie (Robert Hagmann)
  • GP Saint-Raphaël (FRA) (Jean Jourden)
  • « Bremer Sechstagerennen » (GER) (Fritz Pfenninger)
  • « Essener Sechstagenrennen » (GER) (Fritz Pfenninger)
  • « Zesdaagse van Antwerpen » (BEL) (Fritz Pfenninger)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]