Équipe cycliste Motorola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Motorola
Informations
Statut
Équipe pro (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
Disparition
Sponsor
Marque de cycles
Eddy Merckx (de 1991 à 1994)
Caloi (de 1995 à 1996)
Encadrement
Directeur général
Directeurs sportifs
Dénomination
-
Motorola

L'équipe cycliste Motorola, était une formation américaine de cyclisme professionnel sur route.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'équipe Motorola est créée en 1991, sur la base de l'équipe cycliste 7 Eleven dont elle reprend l'ensemble de l'effectif. En plus des leaders Andy Hampsten et Steve Bauer, elle compte dans ses rangs l'Australien Phil Anderson, qui remporte à Quimper une étape du Tour de France. Quant à Bauer, il termine quatrième de Paris-Roubaix.

En 1992, Lance Armstrong débute dans le peloton professionnel, sous les couleurs rouge et bleu de Motorola. L'équipe connait son jour de gloire avec la victoire à l'Alpe d'Huez d'Andy Hampsten. Le leader américain de Motorola termine 4e du Tour de France.

En 1993, Armstrong remporte quelques belles victoires (champion des États-Unis, 1 étape du Tour de France) et surtout devient champion du monde de cyclisme sur route à Oslo. Álvaro Mejía termine 4e du Tour de France, notamment grâce au dévouement d'Hampsten à St Larry. Équipe de course à étapes - victoire au Tour de Galice, de Catalogne, de Grande-Bretagne et du Luxembourg -, Motorola se distingue aussi sur les courses d'un jour. C'est ainsi que Maximilian Sciandri termine 3e du Tour de Lombardie.

George Hincapie rejoint l'équipe en 1994, tandis qu'Andrew Hampsten la quitte à la fin de l'année pour un passage éphémère au sein de Banesto.

En 1995, Bobby Julich, Kevin Livingston, et Axel Merckx font leurs débuts chez Motorola. Cette même année, l'Italien Fabio Casartelli décède tragiquement dans la descente du col du Portet d'Aspet, lors d'une étape du Tour de France. En hommage, le lendemain, l'étape est neutralisée, et le peloton laisse l'équipe Motorola franchir seule en tête la ligne d'arrivée.

L'équipe change de directeur sportif en 1996 : l'ancien professionnel néerlandais Hennie Kuiper prend le poste. Deux Français, Laurent Madouas et Bruno Thibout, arrivent dans l'effectif.

L'équipe quitte le peloton professionnel à la fin de la saison 1996. Plusieurs coureurs, comme George Hincapie, continuent alors chez US Postal. Lance Armstrong, lui, s'en va chez Cofidis.

[modifier | modifier le code]

  • Motorola : Entreprise américaine spécialisée dans l'électronique et les télécommunications.

Coureurs célèbres[modifier | modifier le code]