Bobby Julich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bobby Julich
Bobby Julich Tour of California 2008.jpg
Bobby Julich lors du Tour de Californie 2008
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes professionnelles
1992Spago
1993Rossin Pacos
1994Chevrolet
1995-1996Motorola
1997-1999Cofidis
2000-2001Crédit agricole
2002-2003T-Mobile
2004-2008CSC
Équipes dirigées
2009-2010Saxo Bank
2011-2012Sky
2015Tinkoff-Saxo
Principales victoires

Bobby Julich est un coureur cycliste américain né le à Corpus Christi.

Il a fini 3e du Tour de France 1998, et il a été médaillé de bronze du contre-la-montre aux Jeux olympiques 2004 à Athènes.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2011, Julich devient entraîneur au sein de l'équipe Sky[2]. Il s'occupe de 7 des coureurs de l'effectif dont Bradley Wiggins et Christopher Froome[2].

En octobre 2012, il avoue s'être dopé à l'EPO entre août 1996 et juillet 1998. Cet aveu intervient quelques jours après la décision de suspendre Lance Armstrong à vie et de lui retirer ses résultats obtenus depuis août 1998. L'enquête qui a abouti à cette sanction a recueilli les témoignages de plusieurs cyclistes américains ayant également reconnu s'être dopé[3]. Il démissionne dans la foulée de son poste d'entraîneur de l'équipe Sky[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

9 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bobby Julich met un terme à sa carrière », sur 7sur7.be, (consulté le 9 septembre 2008)
  2. a et b « Bobby Julich "En 2013 chez Sky, il va falloir changer de tactique" » [PDF], sur cyclismactu.net (consulté le 4 octobre 2012)
  3. (en) « Exclusive: Bobby Julich doping confession », sur cyclingnews.com, (consulté le 25 octobre 2012)
  4. « Bobby Julich s'en va », sur lequipe.fr,
  5. « Hamilton officiellement déchu de son titre », sur cyclismactu.fr, (consulté le 10 août 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :