Électrosynthèse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En chimie, l’électrosynthèse est une méthode de synthèse de substances chimiques selon des procédés électrolytiques. Le processus d’électrolyse consiste à forcer une réaction non spontanée en imposant un courant ou une tension avec simultanément oxydation anodique et réduction cathodique[1].

Les principales électrosynthèses réalisées à grandes échelles sont la production de l'aluminium par électrolyse (Al) et l’électrolyse des saumures de chlorure de sodium (NaCl) pour fabriquer du dichlore (Cl2), du dihydrogène (H2), de l'hydroxyde de sodium (NaOH) et des oxydes de chlore (hypochlorite de sodium (NaClO), chlorate de sodium NaClO3 et le perchlorate de sodium (NaClO4))[2].

Avantages[modifier | modifier le code]

L’électrosynthèse peut avoir les avantages suivants sur les procédés thermiques de synthèse[3] :

Électrosynthèse organique[modifier | modifier le code]

Synthèse d’adiponitrile
Réaction de Kolbe

L’électrosynthèse organique a pour but la fabrication de molécules organiques par électrolyse de réactifs organiques. Elle peut avoir lieu en solution aqueuse ou dans un solvant organique.

Électrosynthèse minérale[modifier | modifier le code]

L’électrosynthèse minérale a pour but d’élaborer des produits inorganiques métalliques ou non-métalliques selon des procédés électrolytiques. Cette méthode est préférée à d’autres procédés chimiques quand ceux-ci sont irréalisables (métaux très électroactifs et donc instables dans l’eau, difluor (F2)) ou quand la pureté obtenue n’est pas suffisante. Elle peut avoir lieu en solution aqueuse ou en sel fondu.

Élaboration des métaux[modifier | modifier le code]

La plupart des métaux peut être récupérée, raffinée ou produite par électrolyse en grand tonnage[4].

Élaboration des non-métaux[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fabien Miomandre, Saïd Sadki, Pierre Audebert et Rachel Méallet-Renault, Électrochimie - Des concepts aux applications, 2e édition, Dunod, 2011
  2. Andrew Hunt, La chimie de A à Z - 1 200 mots pour comprendre, Dunod, 2006
  3. Christine Lefrou, Pierre Fabry et Jean-Claude Poignet, L'électrochimie : fondamentaux avec exercices corrigés, EDP sciences, 2009
  4. Jacques SIMONET, « ÉLECTROCHIMIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2015. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrochimie/