Église Saint-Mathias d'Arvida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Mathias
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Partie de
Site patrimonial de l'Église-Saint-Mathias (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Diocèse
Style
Architecte
Jacques Coutu (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Créateur
Mario Mauro (d) (vitrail)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Religion
Patrimonialité
Immeuble patrimonial classé (extérieur et plafond en )
Partie d'un bien patrimonial du Québec (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
2327, rue LévesqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Saguenay, Québec
Flag of Canada.svg Canada
Coordonnées

L'église Saint-Mathias est un lieu de culte catholique situé à Arvida, un secteur de Saguenay au Québec (Canada). Il s'agit d'une église en plan en losange construite en 1964 et 1965 selon les plan de l'architecte Jacques Coutu. Elle a été classé comme immeuble patrimonial en 2021. Elle fait partie du site patrimonial de l'Église-Saint-Mathias, qui comprend l'église et le presbytère.

Histoire[modifier | modifier le code]

Façade d'un bâtiment de deux étages
Façade du presbytère de Saint-Mathias

La paroisse de Saint-Mathias est érigée en juin 1955 suite à l'expension d'après guerre d'Arvida. Les offices religieux se tiennent en premier lieu dans le gymnase de l'école Sainte-Lucie et une maison est acheté pour servir de presbytère temporaire. La maison est vendu en 1957 et un presbytère est construit en 1958 selon les plan des architectes Alfred Lamontagne et Armand Gravel. Quant à l'église, c'est l'architecte Jacques Coutu qui est retenu. Ce dernier est l'un des principaux partisan de l'expressionnisme au Québec. Les travaux de construction débute en 1964 et se termine l'année suivante[1].

Pour la construction, Coutu reçoit la Canadian Wood Design Award en 1965 pour la conception de l'église. En 1971, le recouvrement du toit, à l'origine en cuivre est remplacé par du bardeau d'asphalte. Le toit est de nouveau rénové en 1975 pour y enlever quatre bandeau vitré qui occasionnaient des infiltrations d'eau[1].

La paroisse de Saint-Mathias est fusionné à celle de Saint-Jacques en 2000 pour formée celle de Saint-Étienne[1]. La paroisse est intégrée dans celle de Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus. Le presbytère sert de centre administratif à la nouvelle paroisse. Le , le site patrimonial de l'Église-Saint-Mathias , qui comprend l'église et de presbytère est cité par la ville de Saguenay[2]. Quant à l'église, elle est classée le par la ministre de la Culture et des Communications. La classement comprend l'extérieur de l'église ainsi que le plafond en bois lamellé-collé[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Façade de l'église
Façade de l'église Saint-Mathias


L'église Saint-Mathias a un plan en losange. Dans la nef, les bancs sont déployés en éventail autour de l'autel pour favoriser leur participation la fidèles. La toiture est formée de quatre versants concaves qui se rejoignent au centre pour former le clocher. Ce dernier est un point de repère dans le quartier[1].

Quand à la structure, elle est formée de cadres en béton soutenant le toit en bois lamellé-collé. Des bandeaux de fenêtres entre les murs et le toit assure l'éclairage de l'église On y retrouve aussi un puits de lumière au dessus du tabernacle. Quand au vitraux, il ont été exécuté par l'artiste d'origine italienne Mario Mauro[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Église Saint-Mathias - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 18 avril 2021)
  2. « Site patrimonial de l'Église-Saint-Mathias - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 18 avril 2021)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]