Édouard Souberbielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Édouard Souberbielle
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ClamartVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Adrien Souberbielle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Léon Souberbielle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument

Édouard Souberbielle, né le à Tarbes et mort le à Clamart[1], est un organiste, maître de chapelle et professeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Auguste Édouard Souberbielle étudie d’abord avec sa mère, ancienne élève d’Émile Delaborde, fils de Charles-Valentin Alkan.

Il poursuit ses études à la Schola Cantorum avec Abel Decaux, Maurice Sergent, et Louis Vierne. En 1925, il obtient un 1er Prix d’harmonie (Jules Mouquet) et un 1er Prix d'orgue (Eugène Gigout) au Conservatoire de Paris.

Durant sa carrière, il est maître de chapelle ou organiste de plusieurs églises à Paris : Notre-Dame-de-la-Croix de Ménilmontant et St-Léon, puis St-Ambroise (1929-43), et enfin St-Pierre-de-Chaillot et St-Joseph-des-Carmes.

Il épouse Madeleine, fille de Léon Bloy. Ils eurent un fils, Léon Souberbielle (1923-1991), organiste, maître de chapelle, auteur d’un ouvrage sur «Le Plein-Jeu de l’Orgue Français à l'époque classique (1660 - 1740)», 1977 (rééd. Delatour).

À partir de 1926, il enseigne l’orgue à la Schola Cantorum, puis à l’École supérieure de musique César-Franck à partir de 1935, et à l’Institut catholique de Paris (Institut grégorien) à partir de 1943. Il a formé nombre d’organistes de premier plan : Arsène Bedois, Francis Chapelet, Michel Chapuis, Lynne Davis, Jacques Dussouil, André Isoir, Thierry Martin, Philippe Sauvage, Jean-Albert Villard, Odile Bailleux, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de la commune de Tarbes, acte de naissance no 242, année 1899 (avec mention marginale de décès) (consulté le 5 juin 2015)

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]