École poétique Nijō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'école poétique Nijō (二条, Nijō?) se réfère aux descendants du fils ainé de Fujiwara no Tameie, Nijō Tameuji (1222–86). Le nom de la famille vient du district homonyme à Kyoto où réside la famille. Cette maison héréditaire de la poésie japonaise waka est généralement connue pour son inclination conservatrice en matière de politique et de poésie, en vue de préserver les idéaux de Fujiwara no Shunzei et de Fujiwara no Teika. Les membres de la famille sont crédités pour avoir réalisé les compilations de onze des treize anthologies impériales tardives, i.e., Jūsandaishū (十三代集?) :

(liste par ordre chronologique)

Les rivaux de l'école Nijō, les familles Kyōgoku et Reizei sont réputées pour leur approche innovante de la composition poétique. La famille Kyōgoku a compilé les deux anthologies impériales suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Earl Roy Miner, Hiroko Odagiri et Robert E. Morrell (1985). The Princeton companion to classical Japanese literature. Princeton, N.J. : Princeton University Press. ISBN 9780691065991 (p. 210).