Aller au contenu

Château de Vaucouleurs (Meuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Vaucouleurs
Château de Vaucouleurs.
Présentation
Type
Propriétaire
Commune, privée, association
Patrimonialité
Localisation
Localisation
Coordonnées
Carte

Le château de Vaucouleurs est un édifice situé dans la commune française de Vaucouleurs, dans le département de la Meuse en région Grand Est.

Historique[modifier | modifier le code]

La porte de France et les restes de la chapelle castrale y attenant sont classés au titre des monuments historiques par arrêté du [1]. Les vestiges du château et les terrains de fouilles qui les entourent sont inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Étienne de Vaux construit un château qui fut pris et rasé par Udon et fut reconstruit entre 1059 et 1081 par Geoffroy Ier, l'édifice dominait de 30 mètres et était long de 150 mètres. La muraille ouest se confondait au château, une chapelle castrale existait au XIe siècle, appelée Notre-Dame-des-Voûtes, desservie par les religieux du prieuré Saint-Thiebaut.

Le destin de Jeanne d'Arc se décida à cet endroit, il ne subsiste que la crypte de la chapelle castrale et la Porte de France, cette dernière faisait à la fois office de porte du château et de porte de la ville. Édifiée initialement au XIIIe siècle, elle a été empruntée par Jeanne d'Arc et son escorte le , quittant sans retour sa Lorraine natale (chaque année, a lieu à cette date une fête médiévale en son honneur). Les vestiges actuels datent d’une restauration réalisée en 1733 sur les restes de la muraille primitive[2].

Description[modifier | modifier le code]

Parmi les vestiges en élévations on peut voir un appareil à bossage daté du XIIIe siècle[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château », notice no PA00106647, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. « Château fort dit Château du Sire de Baudricourt », notice no IA00121220, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. Nicolas Mengus, Châteaux forts au Moyen Âge, Rennes, Éditions Ouest-France, , 283 p. (ISBN 978-2-7373-8461-5), p. 77.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]