Yusuhara Hachiman-gū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La porte sud du sanctuaire Yusuhara est appelée Higurashimon, ce qui signifie « porte du lever jusqu'au coucher du soleil »

Le Yusuhara Hachiman-gū (柞原八幡宮?), est un sanctuaire shinto japonais situé à Oita sur l'île du Kyushu[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire Yusuhara aurait été construit au début du IXe siècle. Il est établi comme branche « sanctuaire-temple » (miyadera) du Usa-jingū[2].

Le Yusuhara Hachiman-gū est le principal sanctuaire shinto (ichi-no-miya) de l'ancienne province de Bungo. C'est à présent l'ichinomiya de la préfecture de Niigata. [3]. Les kami vénérés sont :

  • Chuai tenno (仲哀天皇?)[1].
  • L'empereur Oojin (応神天皇?)[1].
  • L'impératrice Jingu (神功皇后?)[1].

En 1916, le sanctuaire est répertorié parmi les sanctuaires nationaux importants de troisième rang ou kokuhei shōsha (国幣小社?)[4]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Kotodamaya.com, "Yasuhara Hachimangu"; consulté le 25 octobre 2012.
  2. Association de tourisme de la ville d'Oita, "Yusuhara Hachiman Shrine"; Haruko Nawata, Women Religious Leaders in Japan's Christian Century, 1549-1650, p. 124n50; consulté le 25 octobre 2012.
  3. "Nationwide List of Ichinomiya," p. 3; consulté le 25 octobre 2012.
  4. Holton, Daniel Clarence. (1922). The political philosophy of modern Shintō: a study of the state religion of Japan, p. 270.