William Dufty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Francis Dufty (1916 à Grand Rapids, Michigan, États-Unis - 28 juin 2002 à Birmingham, Michigan) est un journaliste, écrivain et dramaturge américain. Il a aussi fait la promotion d'une alimentation moins riche en sucre blanc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il écrivit pour l'autobiographie Billie Holiday : Lady Sings the Blues, parue en 1956. Cette autobiographie est cependant considérée comme "fausse" [1]

Dans les années 1960, Dufty a rencontré Gloria Swanson (qu'il épouse le 2 février 1976), une actrice enthousiaste à propos de la macrobiotique qui l'a aussi incité à considérer le sucre blanc comme nocif à la santé[2].

William Dufty est mort d'un cancer le 28 juin 2002, à Birmingham (Michigan), à l'âge de 86 ans.

Référence et note[modifier | modifier le code]

  1. « Elle est l'exemple de la "fausse" autobiographie chapeautée par un "autre", en l’occurrence le peu scrupuleux William Dufty... » p.142. Raphaël Imbert. « Jazz en vies. De l'exemplarité du fait spirituel et maçonnique chez les musiciens de jazz. » L'Homme, n°200, oct-déc 2011. EHESS, Paris.
  2. (en) William Dufty (trad. Thierry Piélat), Sugar Blues : Le Roman noir du sucre blanc [« Sugar Blues »], Guy Trédaniel, Éditions de la Maisnie,‎ 1985, 245 p. (ISBN 978-2-85707-169-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]