Virtual Instrument Software Architecture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VISA.

Virtual Instrument Software Architecture, appelé généralement VISA, est une interface de programmation largement utilisée dans le domaine de l'instrumentation et l'industrie du test et de la mesure. VISA permet de communiquer avec des instruments de mesure depuis un ordinateur.

Le logiciel Standard Instrument Control Library avait été développé par Agilent Technologies pour rendre la programmation des instruments indépendantes de l’interface physique utilisée (bus GPIB, RS-232, USB[1]…). À partir de cela fut développé VISA, sous l’impulsion de National Instruments. Actuellement, la plupart des pilotes d’instruments sont écrits avec VISA. Des programmeurs avancés peuvent toutefois écrire leurs propres pilotes, en utilisant des commandes de niveau inférieur (comme SCPI), dans des cas d’exigences plus importantes (vitesse de fonctionnement optimisée, utilisation de fonctions d’instruments non gérés par les pilotes disponibles…)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [PDF] « Universal Serial Bus Test and Measurement Class Specification (USBTMC) »,‎ 2003
  2. « Commandes natives ou pilotes d’instrument : que choisir ? », sur mesures.com,‎ mars 2006