Vice fund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vice Fund est un fonds d'investissement des États-Unis créé par Dan Ahrens en 2002 au Texas. Il est géré par la compagnie financière USA Mutuals. Il intervient sur les sociétés dont l'activité est en totalité ou pour partie dans des domaines tels que le tabac, les jeux, l'alcool, les armes, la défense ou autres considérés comme moralement incorrects.

Ces investissements restent cependant dans des activités totalement légales (la drogue et la prostitution en sont exclues). C'est en quelque sorte l'approche inverse des ISR (Investissement socialement responsable)[1].

Le fonds a obtenu une large couverture médiatique[2],[3],[4],[5].

Code : VICEX - USA MUTUALS:Vice Fund (FUND)

En 2011, période de crise, le Vice Fund a réalisé des performances supérieures à celles des indices ou des fonds ISR tels que le Ave Maria Catholic Values de Ave Maria Mutual Funds. Entre le 1er janvier et la mi-décembre[6] :

  • Vice fund : +6,33 %
  • Indice ISR Domini Social Index : -1,8 %
  • S&P500 : -3,6 %


Principales participations au 30/9/2011 [1] :

  • 6,3 % : Lorillard, Inc. (tabacs)
  • 5,6 % : Altria Group, Inc. (tabacs)
  • 4,6 % : Philip Morris International, Inc. (tabacs)
  • 4,5 % : Honeywell International, Inc. (armement)
  • 4,3 % : Raytheon Co. (armement)
  • 4,2 % : Las Vegas Sands Corp. (jeu)
  • 3,9 % : General Dynamics Group (armement)
  • 3,9 % : Diageo PLC (boissons)
  • 3,8 % : Reynolds American, Inc. (tabacs)
  • 3,6 % : Anheuser-Busch InBev (boissons)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site du fond
  2. God vs. Satan Who's the better investor? (Dieu ou Satan, qui est le meilleur investisseur?) : une comparaison entre le Vice Fund et des fonds d'orientation chrétienne ou juive (29/7/2005)
  3. Does Vice Pay? (Le vice paie-t-il ?) Dans The Independant 4/3/2003 : "Les vices ne sont pas des crimes, a écrit au XIXe siècle l'anarcho-capitaliste philosophe Lysander Spooner. On peut encore investir dans des industries qui portent sur des domaines que l'état n'a pas encore condamnét. Le vice fund (www.vicefund.com), créé il y a sept mois, investit dans l'alcool, le tabac, les jeux de hasard, et de la défense nationale. La présence de la défense dans la liste des péchés nous rappelle que ce qui est un vice pour certains est une vertu pour les autres."
  4. Vice beats virtue in the battle for high returns (Le vice bat la vertu pour les hauts rendements) Dans le Financial Times du 18/12/2006 : "Vice fund (VICEX) offre vraiment une stratégie de placement alternatif qui se concentre sur l'alcool, le tabac, jeux et les industries de défense. Nous le choisissons parce que nous croyons qu'ils offrent une vraie opportunité d'investissement."
  5. Focus Money Online
  6. La Tribune du samedi 17 et dimanche 18 décembre 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]