Valère du Bierzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Valère.
Saint Valère du Bierzo
Naissance vers 630
Astorga (León)
Décès vers 695 
Vénéré à San Pedro de Montes
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 21 février
Attributs habit de moine

Valère du Bierzo (Valerius Bergidensis[1]), né vers 630, décédé vers 695 était un ascète, ermite et moine du Bierzo, une région de l'Espagne wisigothique.

Originaire des environs d'Astorga dans le León, Valère naît dans une famille noble du nord de l'Espagne wisigothique. Il reçoit une bonne éducation, connaît les auteurs antiques et maîtrise le latin. Se destinant probablement à une carrière au service de la monarchie, il se convertit brutalement vers 20 ans et se fait ermite dans les montagnes du Bierzo. Il y acquiert une certaine notoriété, mais obsédé par l'idée de la tentation du démon, il refuse à plusieurs fois la prêtrise et rejette la présence des foules qui viennent auprès de lui.

Il a laissé un certain nombre d'écrits, dont des poèmes, des visions, des ouvrages exhortant à l'ascèse, une vie de saint Fructueux de Braga,[citation nécessaire] trois œuvres autobiographiques: Ordo querimoniae, Replicatio sermonum et Residuum[2], et une Lettre à la louange de la très Bienheureuse Égérie[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Capita apologiae (Chapitre de l'apologie)
  • De genere monachorum
  • Dicta ad Donadeum
  • Epistula beatissimae Egeriae laude conscripta (Lettre à la louange de la très bienheureuse Égérie)
  • Ordo querimoniae
  • Quod de superioribus querimoniis residuum sequitur
  • Replica sermonum
  • Vita Sancti Fructuosi

Œuvres éditées[modifier | modifier le code]

Valère du Bierzo Lettre à la louange de la très bienheureuse Égérie, édité par M-C. Diaz y Diaz, Sources Chrétiennes, volume 296, Paris, 1982 (rééd 1997, 2002)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (Saint) Valère du Bierzo (Valerius abbas Bergidensis)
  2. La géographie du pouvoir dans l'Espagne visigothique, Céline Martin
  3. Epistola beatissime Egerie laude conscripta fratrum Bergidensium monachorum a Valerio conlata