Véragres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Véragres, en latin Veragri, en grec Οὐάραγροι, sont un ancien peuple celte de Suisse.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme Veragri est d'origine celte et signifie les combattants belliqueux[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Ils sont localisés par Jules César[2] dans le Valais, entre les Nantuates et les Sédunes. Leur chef-lieu était Octodurus (Martigny), et Pline les nomme les Octodurenses.

Dion Cassius[3], prétendant tenir cette information de César, écrit que leur territoire confinait les Allobroges et le lac Léman jusqu'aux Alpes, ce qui est peu vraisemblable.

Strabon[4], quant à lui, place les Varagri, comme il les appelle, entre les Caturiges et les Nantuates alors qu'ils se trouvent, selon Pline[5], entre les Sédunes et les Salasses : ces derniers vivaient sur le versant italien des Alpes, au Val d'Aoste. Enfin, Tite-Live[6] les situe dans les Alpes, sur la route qui franchit les Alpes Pennines par le Grand Saint-Bernard, ce qui semble exact. Il écrit également que les cols étaient tenus par des peuples à moitié germanique, ce qui laisse planer le doute sur l'affiliation ethnique exacte des Véragres.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire du Valais, SHVR 2002, p. 72
  2. Jules César, La Guerre des Gaules, iii. 1, 6.
  3. Dion Cassius, xxxix, 5.
  4. Strabon, iv.
  5. Pline, iii, 20.
  6. Tite-Live, xxi, 38.